Le 14 janvier dernier, le monde footballistique et la Ligue 1 ont vecu un moment autant honteux qu'incompréhensible...

Lors du match entre le FC Nantes et le Paris Saint-Germain, à La Beaujoire, Tony Chapron commet l'irréparable. Le match se déroulait comme un match de Ligue 1 plutôt classique avec de l'engagement, de l'agressivité et un FC Nantes qui mettait en difficulté le Paris Saint-Germain. Mais alors que l'on se dirigeait vers une victoire du PSG [VIDEO] dans la douleur, lors d'une contre-attaque parisienne, Diego Carlos bouscule involontairement l'arbitre du soir, Monsieur Tony Chapron. Et ce dernier a une réaction incompréhensible envers le défenseur brésilien du FC Nantes, en essayant de le tacler ! Cette image n'a pas fini de faire parler les journalistes footballistiques.

Ainsi, le FC Nantes, complètement désavantagé après que Tony Chapron ait attribué un carton rouge à Diego Carlos, n'a pas compris pas la réaction et la sanction de celui-ci. Une sanction d'ailleurs totalement annulée par la commission de discipline après le match. Mais le cas de Tony Chapron a aussi été réglé et une sanction a été prise par la commission de discipline. Monsieur Tony Chapron écope de 6 mois de suspension dont 3 mois de sursis.

Une sanction plutôt légère

Une sanction que certains jugeront légère tandis que certains trouveront cette sanction trop sévère. Pour notre part, nous trouvons cette sanction très légère pour un geste aussi étonnant venant de la part d'un arbitre. On peut comparer son cas avec le cas de Benjamin Jeannot, qui évolue au FC Dijon aujourd'hui.

Top vidéos du jour

L'année dernière, ce dernier est sanctionné avec son ancien club, le FC Lorient, de 10 matchs de suspension pour avoir bousculé légèrement l'arbitre. Nous pensons ainsi que les sanctions envers les joueurs et les arbitres ne sont pas équitables et équivalentes. La commission de discipline est plus laxiste avec les arbitres sur certains points, ce qui est anormal pour un sport aussi médiatique et connu que le football.

De plus, cet événement arrive au pire moment, lorsque plusieurs clubs et entraîneurs de Ligue 1 se plaignent de l'arbitrage en France, jugé trop laxiste envers les meilleurs dribbleurs de Ligue 1 tel que Neymar, Fékir ou Malcom. Et il n'y a pas qu'en France qu'on s'en plaint.

En effet, même en Angleterre [VIDEO], on critique la non-protection de certains joueurs sur le terrain. Il y a quelques jours, Leroy Sané, auteur d'une saison étincelante avec 11 buts et 12 passes décisives en 33 matchs, s'est blessé pour une durée de deux mois environ et cet épisode a créé une fureur noire chez son coach, Pep Guardiola, mais également chez ses coéquipiers, comme Kévin De Bruyne. Ils jugent tous l'arbitrage trop laxiste envers les créateurs et les dribbleurs, et demandent davantage de sanctions et d'avertissements pour éviter que des joueurs ne se blessent, comme Leroy Sané.