Rudy Gobert, le pivot français du Utah Jazz, est en train de réaliser une fin de saison régulière de NBA de folie. Le tricolore a réalisé face aux Warriors de Golden State, que le Jazz a battu cette nuit (110-91), son 27ème double-double (17 points, 15 rebonds) de la saison. C'est surtout le dixième double-double que Gobert s'offre lors de ce mois de mars. Cette nuit, l'ancien joueur du club de Cholet a été efficace. Une efficacité dont pourrait bénéficier la franchise de l'Utah qui est très bien partie pour décrocher son billet pour les play-offs du championnat américain de basket. Rudy Gobert [VIDEO]possède de sacrées statistiques sur ce mois de mars puisque le tricolore tourne à 17,8 points inscrits et 12,8 rebonds pris en moyenne.

Cela représente ses meilleures statistiques cette saison.

Les autres Français ayant gagné cette nuit avec leurs franchises se sont moins fait remarqués que le pivot des Jazz de l'Utah. Ainsi Frank Mtilikina a été très peu présent offensivement lors de la victoire des Knicks de New-York sur les Wizards de Washington (101-97). Le rookie français, titulaire, n'a marqué que 2 points et fait une seule passe décisive et pris que 2 rebonds. Une prestation donc bien terne et décevante qui fut effacée par la bonne performance, en sortie de banc, d'Emmanuel Mudiay (19 points, 6 rebonds, 7 passes décisives). Et il ne faut même pas parler de ce qu'a fait Guerschon Yabusele avec les Celtics de Boston, qui sont sortis victorieux de leur confrontation avec les Kings de Sacramento (104-93).

L'intérieur n'a inscrit qu'un point et fait deux passes décisives en neuf minutes de jeu. Pas sûr que cela donne envie à son entraîneur, Brad Stevens, de le faire entrer dans la rotation de l'équipe.

Rudy Gobert fantastique, pas les autres Français, notamment ceux qui ont perdu

Cette nuit, il y a eu le joueur français qui a su se montrer performant (Rudy Gobert), ceux qui ont gagné avec leur équipe sans vraiment convaincre (Frank Ntilikina, Guerschon Yabusele) et il y a ceux qui ont perdu. Dans cette catégorie on relèvera que malgré la défaite des Wizards face aux Knicks, Ian Mahinmi, en ayant que 7 minutes de jeu, a bien fait son boulot. Le joueur français de Washington a ainsi marqué 6 points, pris 4 rebonds et fait une interception. Par contre Tony Parker, autre Français à avoir perdu cette nuit n'a pas du tout été dans son élément. En 18 minutes de jeu, le meneur de jeu [VIDEO] n'a inscrit que deux points, pris 3 rebonds et fait aucune passe décisive. Ce qui est étonnant, c'est que depuis la victoire des Spurs de San Antonio sur le Magic d'Orlando, le 13 mars dernier, où il avait marqué 10 points et fait 8 passes décisives, Tony Parker affiche un niveau très faible (3,2 points inscrit en moyenne).

Peut-être que son statut de remplaçant commence à lui peser.

Chez les Spurs, un autre joueur français commence lui aussi à poser question. En effet pour la deuxième fois consécutive, Joffrey Lauvergne est resté sur le banc. Ces derniers temps, l'intérieur s'est contenté de jouer que quelques minutes (15 depuis le 12 mars).