L'envie d'Angel Di Maria, virevoltant durant l'essentiel de la rencontre n'aura pas suffit : le Paris Saint-Germain est éliminé de la Ligue des Champions dès les huitièmes de finales face à un Real Madrid qui était tout simplement un cran au dessus et trop fort pour les hommes de Unai Emery. La blessure de Neymar [VIDEO]aura permis aux remplaçants habituels de tenter de s'exprimer et de tirer leur épingle du jeu, mais ni Di Maria, ni Cavani, ni Mbappé n'auront su faire douter longuement un Real serein.

Cruelle désillusion pour le PSG version qatarie

Le président du PSG a beau avoir cassé sa tirelire pour attirer Neymar [VIDEO] et Mbappé, le constat d'échec reste saisissant ce soir, puisque le PSG est éliminé de la compétition dès les huitièmes de finales.

Avec une équipe que l'on considérait pourtant comme la meilleure depuis l'arrivée des investisseurs du Qatar, Paris aura donc été moins loin dans la compétition. La faute à une équipe de Zidane décidément difficile à vaincre sur la scène européenne, malgré une saison en championnat national moyenne.

La mobilisation avait pourtant été lancée durant les jours précédents et le Parc répondait présent dès le coup d'envoi du match. Agressif et entreprenants, les Parisiens gagnaient des duels et montraient leurs ambitions du soir, via un jeu tourné vers l'offensive. Trop imprécis, ils ne parvenaient toutefois pas à inquiéter une équipe ayant l'expérience du Real en s'exposaient même à des contres dangereux.

Paris qui craque encore au mental

Un contre comme celui qui mena au but de l'inévitable Cristiano Ronaldo.

Jusqu'alors discret, celui-ci sortait du brouillard à la 51ème minute pour asséner une tête piquée qui trompait Areola à bout portant. Madrid menait un à zéro, et les choses commençaient à se compliquer pour le PSG. Un quart d'heure plus tard, le match basculait encore davantage en défaveur du PSG suite à l'expulsion évitable de Marco Verratti dont le comportement sulfureux fit encore des siennes et coûta cher à ses partenaires.

Pour autant, Paris ne se découragea pas, et d'un contre chanceux, Cavani propulsait le ballon au fond des filets à vingt minutes de la fin de la rencontre pour remettre les siens à hauteur. Il fallait encore marquer à deux reprises pour que Paris arrache la prolongation. Impossible cependant, et dans le rôle du bourreau, on trouva Casemiro, dont la frappe contrée ne laissa aucune chance à Areola, pris à contre-pied après une relance plein axe hasardeuse de Rabiot.

Seules dix petites minutes restaient à jouer et la messe était dite. Point de remontada. Score final : 1-2. Paris sort par la petite porte et pourra nourrir des regrets. L'avenir d'Unai Emery semble s'assombrir sur le banc du club tandis que l'on s'interroge sur les répercussions qu'aura cette élimination au sein de la direction du club. Dans l'autre rencontre de la soirée, le club de Liverpool s'est qualifié pour les quarts suite au match nul (0-0) obtenu contre Porto (victoire 5-0 à l'aller).