Houston, premier de la Ligue avec 57 victoires et 14 défaites, recevait Detroit cette nuit au Toyota Center. Les Pistons ont abandonné tout espoir de playoffs (32 victoires-39 défaites) après une très mauvaise série de 7 revers en 10 matchs. Les Rockets [VIDEO], eux, sont dans une dynamique tout à fait positive de 9 succès en 10 rencontres. Ces derniers étaient privés de Chris Paul pour cette confrontation.

Harden se réveille au bon moment

Detroit réalise une bonne entame de match, notamment grâce au retour de Jackson à la mène et à Bullock (12 pts, 8 rebonds). Mbah a Moute et Capela (10 pts, 14 rebonds) s'illustrent côté Rockets.

Griffin finit bien le premier quart-temps et les Pistons mènent de 6 points.

Gordon est incisif et rentre ses tirs (22 pts) pour Houston mais Detroit fait mieux que de se battre avec Smith (18 pts, 8 rebonds) et Drummond (17 pts, 20 rebonds). Les joueurs du Michigan sont devant, 50-48 à la mi-temps.

Griffin continue de faire du grabuge (21 pts, 10 rebonds, 10 passes) avec un bon Kennard (14 pts) mais les Texans repassent devant au tableau d'affichage grâce à Harden (21 pts à 4/20 au tir, 8 rebonds, 5 passes), même si celui-ci n'est pas en réussite. +3 Houston.

Johnson et Ariza (11 et 9 pts) donnent 9 points d'avance aux Rockets mais Detroit tient bon, suivant son frontcourt qui égalise. Harden a la balle de match en main mais rate son tir. Mais en prolongation, celui-ci ne rigole plus et marque 10 des 12 points de son équipe qui l'emporte 100 à 96.

Davis encore une fois énorme

New Orleans s'impose 128-125 contre les Lakers dans un match passionnant. Los Angeles est à +11 dans le troisième quart grâce à Pope et Randle (28 et 23 pts) entre autres mais les Pelicans se battent et Davis (33 pts, 9 rebonds), génial, les ramène à hauteur. Rondo (24 pts, 10 passes) donne même l'avantage à son équipe en fin de match avant que A.D ne finisse avec des lancers et une interception décisive.

Charlotte a piétiné Memphis dans une victoire 140 à 79. Walker a été totalement incroyable avec 46 points marqués à 13/18 au shoot, dont 10/14 à longue distance et 4 passes décisives données. Une performance d'un autre monde.

Philadelphie s'est imposé à Orlando 118-98 dans un match sans suspense. Les Sixers menaient déjà de 21 unités à la pause et les titulaires ont pu se reposer. Six joueurs terminent à plus de 10 points.

Le Jazz de Gobert (11 pts, 7 rebonds) a gagné à Dallas 119-112 dans les pas du rookie Mitchell [VIDEO], encore étincelant (26 pts, 5 rebonds, 4 passes).