Depuis son élimination en huitièmes de finale de la Ligue des Champions [VIDEO] le 6 mars dernier, le Paris Saint-Germain s'est lancé dans la recherche active d'un coach d'envergure pour prendre la relève d'Unai Emery dès la fin de la saison... Une tâche qui s'annonce compliquée alors même que le club francilien multiplie depuis ces dernières semaines les pistes pour dénicher la perle rare.

Antonio Conte, Mauricio Pochettino, Luis Enrique, Carlo Ancelotti ou encore Massimiliano Allegri, voilà quelques-uns des noms bien connus qui ne cessent d'être égrainés par la presse européenne comme d'éventuelles recrues du PSG cet été.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Mercato

Des pistes qui dénotent de l'importance marquée par le club de la capitale de se parer du meilleur atout possible à l'aube des profonds changements annoncés par le président Nasser Al-Khelaïfi dans le projet sportif parisien.

Bien sûr, dans le souci d'éviter les complications de dernière minute en cas d'échec des tractations, la direction parisienne prévoit déjà de garder sous sa manche un plan B juste au cas où. C'est ainsi que les noms de certains entraîneurs moins bien connus, mais néanmoins appréciés ont fait leur apparition récemment. Les profils d'André Villas Boas, de Sergio Conceiçao, et même de Leonardo Jardim, intéresseraient à cet effet le PSG.

Jardim, une piste toute fraîche au PSG

L’entraîneur portugais de l'AS Monaco voit de plus en plus son nom évoqué autour du club parisien. Il bénéficie en effet de bons arguments techniques quant au profil recherché. Son impressionnante adaptation vis-à-vis du groupe qui lui est proposé et sa capacité à tirer le meilleur de son effectif séduisent déjà grandement au sein de la direction parisienne.

Toutefois, de l'AD Camacha au Sporting CP, Jardim n'a jamais eu à gérer un vestiaire composé de stars à l'égo surdimensionné comme c'est le cas actuellement à Paris. Et s'il a réussi à hisser le club monégasque dans le dernier carré de la Ligue des Champions la saison dernière, il n'en est qu'à 28 rencontres dans la compétition reine d'Europe. De quoi refroidir les ardeurs du club francilien qui recherche un coach ayant remporté des titres majeurs, comme entraîneur et comme joueur.

Les pistes prioritaires visées par Paris

Du côté de l'Allemagne et comme en Italie, les quotidiens sportifs s'accordaient lundi pour rapprocher un peu plus Thomas Tuchel et Antonio Conte du leader du Championnat de France. Tandis que dans l'Hexagone, Le Parisien affirmait mardi que c'est au contraire le coach italien de la Juve Massimiliano Allegri qui serait, dans l'esprit des dirigeants parisiens, le candidat prioritaire à la succession d'Unai Emery [VIDEO]. Un candidat pour le moins intéressant qu'il faudra donc réussir à tirer des griffes d'une vieille dame pas toujours facile à séduire. Le feuilleton s'annonce donc palpitant entre emballement médiatique et tergiversations du PSG.