Le scénario était inespéré voire impossible et pourtant, les Herbiers, petit club de National, l'on fait. Lors de cette demi-finale de la Coupe de France, au stade de la Beaujoire à Nantes, les deux petit-poucets du championnat s'affrontaient. Le FC Chambly affrontait donc le club vendéen des Herbiers, supportés par 35 000 supporters parés de rouge et noir, les couleurs du club. Personne n'aurait misé sur ce petit club qui vient chatouiller les plus grands dans cette coupe de France et vient de décrocher une place en finale.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Coupe de France : le VHF renverse le FC Chambly

L'ambiance était survoltée ce mardi soir au stade de la Beaujoire, paré pour l'occasion de rouge et de noir.

L'affiche du match était improbable : deux clubs évoluant en National, tous les deux en demi-finale de la coupe de France. Le match a commencé sur les chapeaux de roues, dominé largement par les Herbretais qui dès la deuxième minute ont loupé leur première grosse occasion. Les supporters herbretais, menés par Philippe Katerine et ceux de Chambly, menés par Francis Lalane s'affrontent dans les tribunes à coup de chants et de musique.

Il faudra cependant attendre encore 27 minutes pour que la première réalisation arrive. C'est David qui trouvera la faille dans la défense de Chambly, suite à une passe décisive de Bongongui, et qui enverra directement le ballon au fond du filet. 1-0 à la mi-temps.

Les Herbiers en finale de la Coupe de France

La pression monte dans le stade nantais. Dès la 62e minutes, un coup franc est accordé à Chambly. Ladouni tire. C'est à côté. Pichot, le gardien des Herbiers est empereur dans sa cage.

2 minutes plus tard, Chambly reviens à la charge avec une tête de Doucouré qui finira dans le poteau. La tension se fait de plus en plus sentir dans le stade. Le suspens est à son comble. Le match se déliera cependant après 19 longues minutes. A la 81e, c'est grâce à Gboho que les Herbiers marqueront leur deuxième but, dans un magnifique petit pont. Mais 2 buts, ce n'est pas assez pour les Herbiers et jusqu'au bout, Gboho puis Vanbaleghem vont tenter d'achever le match en essayant d'atteindre le mythique 3-0. Sans succès.

C'est donc après un match endiablé que les hommes en rouge et noir, menés par Stéphane Masala, ont décroché leur biller pour la finale de la coupe de France le 8 mai prochain au stade de France. Leur adversaire sera connu ce soir, après le match qui opposera Caen [VIDEO]au Paris Saint-Germain [VIDEO]. Dans tous les cas, la finale sera une reprise de David contre Goliath.