La capitale française s'est parée du drapeau rouge et jaune, orné de la faucille, du marteau et d'étoiles : le drapeau chinois, pour l'occasion. Ce lundi 25 mars, Emmanuel Macron recevait en visite d'État le président chinois, Xi Jinping. Le but de cette visite diplomatique est surtout commercial. Emmanuel Macron espère signer plusieurs contacts avec le représentant de l'ancien empire chinois. Mais il souhaite aussi travailler à "un nouvel ordre international".

Publicité
Publicité

Xi Jinping en visite officielle

Le président de la république populaire de Chine avant de commencer sa visite officielle ce lundi après-midi à Paris au côté du président de la République française, s'est rendu dans d'autres villes de France. Il a visité tout d'abord Nice, alors que les gilets jaunes manifestaient [VIDEO]. Puis il s'est rendu dans la principauté de Monaco, au côté du Prince Albert II et de sa femme Charlène.

Publicité

Il s'est enfin rendu sous l'Arc de Triomphe, place de l'Etoile à Paris, entouré de la garde républicaine par son homologue français.

Au programme pour la soirée : réunion de travail afin de renforcer les relations commerciales entre la France et la Chine. Le pays chinois représente un marché important et Emmanuel Macron souhaite aider les entreprises françaises à s'exporter plus facilement dans ce pays.

Il espère aussi signer plusieurs contrats commerciaux avec son homologue. Cette réunion de travail sera suivie d'un dîner d'Etat servi dans la grande salle des fêtes de l'Elysée avec plus de 200 invités.

Une rencontre avec Angela Merkel prévue

La suite de la visite officielle de Xi Jinping sera ponctuée par une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel. La chancelière se rendra à l'Elysée pour rencontrer le président chinois.

Se joindra aux trois protagonistes un quatrième élément : Jean-Claude Junker, le président de la Commission européenne. Le but est d'afficher une volonté de coordination au niveau européen face à ce géant économique qu'est la Chine.

Il y a un an, c'était Emmanuel Macron qui était en voyage officiel en Chine. Lors de cette première rencontre, les deux présidents avaient dressé une "feuille de route" dont le bilan, selon l'Elysée est aujourd'hui satisfaisant.

Publicité

Un point cependant noircit le tableau : la question des droits de l'Homme en Chine. Ces derniers sont régulièrement bafoués en politique ou encore vis-à-vis des prisonniers, ce qui pose bien entendu problème.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite