Au Groupama stadium dimanche soir, le match entre Lyonnais et Toulousains a rapidement basculé en faveur des rhodaniens. Une victoire lyonnaise qui s’est rapidement dessiné avec un doublé de Memphis et une première mi-temps à sens unique. L’#OL garde le cap sur Marseille et revient à six longueurs de Monaco. Les hommes de Genesio s'impose pour la deuxième fois de suite à domicile.

Si l’introduction au match a de quoi surprendre les spectateurs du parc OL, [VIDEO] elle n’a pas découragé les acteurs lyonnais qui ont pénétré sur la pelouse pour le traditionnel échauffement. Le capo des Bad Gones a tenu à prendre la parole devant un mur de siège vide et qui sonne comme une défiance du groupe principal de supporters envers son équipe.

La défaite moscovite à domicile est encore trop fraîche pour ne pas se souvenir du formidable rebond de la troupe de Genesio à Marseille.

L'OL fait rapidement la différence

Les rhodaniens ont dû faire avec cette méfiance qui a duré une grosse demi-heure avant que la totalité du virage ne se remplisse à nouveau pour le début de la rencontre. À l’entame les Lyonnais ont repris leurs bonnes habitudes du début de saison. Un pressing très haut et un choix tactique qui peut étonner avec un Memphis Depay en pointe de l’attaque lyonnaise. Un choix payant tant le néerlandais a posé d’énormes soucis par sa mobilité et sa vista technique à la défense toulousaine. Bien aidé par Houssem Aouar en grande forme et qui a distribué une nouvelle passe décisive pour le numéro neuf olympien synonyme d’ouverture du score à la vingt deuxième minute.

Les 45 548 spectateurs du Groupama stadium ont apprécié la construction de l’action et touché de balle d’Aouar pour la conclusion de Depay dans le but vide de Lafont.

Les rhodaniens ont continué à appuyer sur l’accélérateur et aurait pu ouvrir l’accentuer le score mais le manque de précision a fait défaut au lyonnais. Les locaux vont rapidement se mettre à l’abri après un pénalty obtenu sur une faute de Ndombélé. Transformé par Depay qui double la mise pour son équipe.

Moins aboutie, la seconde période lyonnaise laissera un goût d’inachevé à la formation de Bruno Genesio. Les rhodaniens vont laisser la ville rose se procurer les meilleures occasions de ce second acte. Sans grand danger pour Anthony Lopes qui conserve sa cage inviolé. Les Lyonnais assurent l’essentiel avec les trois points qui permettent aux Olympiens du Rhône de rester bien visible dans le rétroviseur marseillais. #Olympique Lyonnais #MemphisDepay