Victorieux à Dijon malgré des faits de jeu litigieux, l’OL persiste et signe dans la course à la deuxième place. Une victoire avec du caractère contre une équipe de Dijon joueuse mais dominée par la supériorité technique lyonnaise. L’équipe de Bruno Genesio marche sur l'eau en ce moment. [VIDEO] Après cinq victoires consécutives, les Lyonnais ont décidé de renouveler la recette qui leur permet d’être à ce niveau de performance. Avec un 4-4-2 losange qui fonctionne pour le moment très bien. Comme lorsque Rémi Garde s’y était essayé pour changer la physionomie de la saison lyonnaise. Les Rhodaniens n’ont pas attendu longtemps avant d’ouvrir le score.

Memphis frappe d'entrée

Sur un centre de Raphael après un possible contrôle de la main non sifflé par M.Schneider, Memphis trompe la défense dijonnaise au bout de cinq minutes de jeu. Les Gones vont accentuer la pression avec plusieurs occasions, notamment Fékir à deux reprises qui échoue contre Baptise Reynet. Le gardien dijonnais réalise au passage le total le plus élevé du nombre d’arrêts.

Les Lyonnais dominent sans concrétiser par le but du break et laissent Dijon s’installer et se procure sa première occasion à la 22ème minute de jeu, Sammaritano sur un centre mal renvoyé par Marcelo reprend de volée mais Lopes s’interpose. Les Dijonnais vont parvenir à forcer le verrou lyonnais quatre minutes plus tard avec Sliti qui trompe Lopes d’une frappe du gauche puissante au sol.

Top vidéos du jour

C’est une égalisation logique avec des Lyonnais qui ont laissé Dijon s’installer progressivement dans leur moitié de terrain. Les Rhodaniens vont tout de même reprendre les commandes de la partie. Fékir bute encore sur Reynet peut avant la pause après un superbe mouvement du capitaine de l’OL. Reynet dévie sur son poteau et permet à Dijon de rester au contact de L’OL à la pause.

Un second acte passionnant

À la reprise L’OL va accélérer à nouveau pour passer devant. Il faut cinq minutes à la formation de Genesio pour concrétiser son idée avec un centre de Raphael pour Memphis qui dévie et Aouar d’une demi-volée de l’extérieur permet à Lyon de reprendre l’avantage. Trois minutes plus tard à la cinquante-troisième minute, les Olympiens vont faire le break avec un contre mené à toute vitesse.

Traoré décale Fékir sur la droite qui repique dans l’axe puis dans la surface avant de concrétiser pour le troisième but Lyonnais. Un but nécessaire puisque Dijon se relance dans la foulée avec Sliti qui inscrit son doublé.

Puis surgit le fait du match à la soixante-septième minute de jeu. Une faute flagrante de Raphael non sifflée par l’arbitre de la rencontre. Lourde de conséquence puisque à dix minutes de la fin, Traoré lancé par Cornet dans l’axe crucifie pour la quatrième fois de la rencontre Reynet et les Dijonnais d’une frappe brossée de l’intérieur du pied gauche. Les Lyonnais inscriront un cinquième et dernier but avec Cornet.

Une rencontre maîtrisée par l’OL dans son ensemble [VIDEO], de la justesse technique dans les passes et un milieu résolument offensif ont permis aux Rhodaniens d’appliquer pour la cinquième fois le tarif de cinq buts en déplacement. Si Bruno Genesio a salué la performance offensive de son équipe, il n’a en revanche pas été satisfait de la prestation défensive, trop inconstante et irrégulière. Pour l’OL, il reste du travail mais la deuxième place est aussi dans le viseur, pointé sur Monaco.