Après un match 1 remporté facilement par Golden State dans sa salle à Oakland, San Antonio se devait de réagir cette nuit et de nettement élever son niveau de jeu. Aldridge, parfaitement contenu sur la première rencontre par la défense des Warriors, a l'obligation de montrer la voie en tant que leader pendant l'absence de Leonard face à des locaux toujours privés de Curry.

Golden State est trop fort

Malgré un bien meilleur Aldridge qu'à la rencontre précédente, ce sont Durant et Iguodala (14 pts, 7 rebonds, 5 passes) qui mettent San Antonio à 7 longueurs.

Publicité
Publicité

Mais les Texans se reprennent et passent devant, notamment grâce à Gay (12 pts, 5 rebonds).

Les deux bancs apportent (Gasol et West en particulier), les équipes restent proches au tableau d'affichage. Durant (32 pts, 6 passes, 6 rebonds) tente de prendre le match en main mais les Spurs prennent 8 points d'avance dans le sillage de Gay, Mills et Aldridge (34 pts, 12 rebonds) et mènent encore de +6 à la mi-temps, 53-47.

Kevin Durant et les Warriors maîtrisent
Kevin Durant et les Warriors maîtrisent

Golden State siffle la fin de la récréation et hausse le ton par l'intermédiaire d'un Durant impérial et d'un Thompson qui chauffe. Aldridge et Ginobili (10 pts) arrivent cependant à limiter la casse. -5 à la fin du troisième quart.

Le quatrième, par contre, est fatal. Les Dubs prennent le large rapidement grâce à Thompson qui prend feu (31 pts à 12/20 au tir et 5 passes).

Publicité

Les 21 points de Mills n'y changent rien, San Antonio prend l'eau et s'incline 116-101 dans ce match 2 avant de revenir au Texas pour un match 3 décisif.

Miami réagit bien

Les Sixers entament mieux la rencontre que leurs adversaires et mènent de 7 points à la fin du premier quart-temps grâce à Simmons (24 pts, 9 rebonds, 8 passes) et Saric (23 pts, 9 rebonds).

Mais la bonne entrée de Wade (15 pts dans ce quart), dans le rythme, donne une impulsion à Miami qui inflige un 34-13 à Philly dans le deuxième quart et creuse l'écart (+14).

Le Heat ne se relâche pas, J. Johnson (18 pts, 7 rebonds, 5 passes) et Richardson (14 pts) sont dans le bon tempo également. Les deux franchises font jeu égal et Philadelphie reste à distance même si Belinelli et Ilyasova se démènent (16 et 14 pts).

Les 76ers entament d'ailleurs une remontée fantastique (Simmons et Saric en éclaireurs) et reviennent à -2 devant un public extatique. Mais Wade (28 pts, 7 rebonds), Johnson et Dragic (20 pts) font un dernier effort pour ôter tout espoir aux locaux de revenir à la marque.

Publicité

Score final : 113-103.

Lire la suite et regardez la vidéo