Hier soir, Cleveland recevait Indiana pour un match sept à la Quicken Loans Arena. La pression et l'intensité sont de mise dans pareil cas de figure et les grands joueurs se révèlent. James est évidemment attendu comme le messie par tout l'Ohio (il a déjà fait des miracles dans cette même série) pour battre une équipe des Pacers qui n'a rien à perdre et qui y croit dur comme fer.

Lebron intouchable

Les deux équipes manquent d'adresse au départ, surtout les visiteurs, tendus.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Les Cavs mènent 9-2. Thompson, starter sorti de nulle part, s'impose dans la peinture, Lebron est en contrôle et score. +13 pour Cleveland [VIDEO]. Stephenson fait une bonne entrée (8 pts) mais les locaux mènent 31-19 à la fin du premier quart grâce à un dernier shoot de James, à 100% au tir.

Indiana joue à l'envers puis se met dans le rythme et revient à -4 dans le deuxième quart en s'appuyant sur un bon Collison (23 pts), Oladipo étant en dedans. Mais Lebron domine outrageusement la partie et Cleveland reprend ses aises (+14). Le score est finalement de 54-43 à la pause.

Au retour, Oladipo se retrouve (30 pts, 12 rebonds, 6 passes) et les Pacers prennent les commandes. Young apporte (14 pts, 10 rebonds), l'équipe défend mieux, augmente l'intensité collective. Le King accélère à nouveau et les Cavs repassent devant.

Lebron sur le banc, Love et Hill (14 et 11 pts) donnent de l'air aux leurs : +12 Cavs. Oladipo prend ses responsabilités et lutte, Indiana recolle. Mais c'est insuffisant, James et Hill finissent le boulot et Cleveland s'impose 105-101 pour se qualifier pour le tour suivant face à Toronto.

Houston gagne tranquillement

Dès le démarrage, Harden est partout, accompagné par Paul (17 pts, 6 passes) et Capela (16 pts, 12 rebonds) et les Rockets dominent malgré un bon Crowder (21 pts) pour Utah.

Dans le deuxième quart, Houston mène déjà de 27 unités grâce aux mêmes acteurs, soutenu par un bon Tucker (15 pts). Ingles fait ce qu'il peut (15 pts, 6 rebonds) mais les fusées sont devant : 64-39 à la mi-temps.

Le Jazz se reprend en seconde période, notamment Mitchell qui fait ce qu'il sait faire (21 pts, 5 passes) mais Harden est toujours totalement en feu (41 pts, 8 rebonds, 7 passes).

Les joueurs de Salt Lake City se rapprochent au tableau d'affichage, Gobert est actif (11 pts, 9 rebonds) mais Houston s'impose logiquement 110-96 dans cette première manche de la série. L'absence de Rubio a sûrement pénalisé Utah qui va devoir trouver des solutions rapidement.