La voiture de Matt White, le directeur sportif de l'équipe Mitchelton-Scott, devait être en fusion au passage sur la ligne de ces deux protégés! Quel coup de force réalisé aujourd'hui par l'équipe australienne, qui a géré cette course d'une main de maître pour aller chercher un doublé au sommet du terrible volcan sicilien ! [VIDEO]

Après avoir parfaitement gérer la montée dans l'échappée, et en s'isolant dans le final, Esteban Chaves remporte l'étape, rejoint dans le final par son coéquipier Simon Yates, facile qui a attaqué à 3 km pour boucher les 30 secondes qui le séparaient de son coéquipier, avant de lui laisser la victoire dans les derniers mètres.

Avec 26 secondes d'avance sur le groupe des favoris, Simon Yates est ce soir le nouveau leader du Giro.

Un début d'étape mouvementé, une grosse échappée se détache.

Les coureurs partaient ce matin de Caltanisetta pour 164 km et rallier le sommet de l'Etna par l'observatoire astrophysique, montée inédite sur les routes du Giro. Le début d'étape a été très mouvementé, avec de nombreuses attaques sans qu'une échappée ne puisse se dessiner lors des 30 premiers kilomètres. On notera les noms de Quentin Jauregui (ALM), Davide Ballerini (AND) et Jan Polanc (UAE), pour les plus offensifs. Ils ont donné de leur personne pour réussir à former une échappée mais à terme, de ces trois, seul Davide Ballerini ne sera pas récompensé pour ses efforts n'intégrant pas ce qui sera la première bonne échappée du Giro 2018.

En effet, après une lutte intense avec le peleton, un groupe d'une trentaine d'éléments réussit à s'extraire après 40 km de course avec en son sein la majorité des équipes de leader représentés, seul Astana n'a pas glissé d'homme dans cette échappée, mais surtout la présence d'hommes dangereux au classement général comme Sergio Henao (SKY), et le vainqueur du jour, Esteban Chaves. Cette échappée comportera 3 français: Jérémy Roy (GDJ), Mickaël Chérel et Quentin Jauregui (ALM). Elle ne comptera pas plus de 4 minutes d'avance sur le peleton et pourtant cela aura été suffisant pour un Esteban Chaves très fort pour aller au bout.

Une montée de l'Etna escamotée, les favoris surpris

Les 19 kilomètres d'ascension n'auront pas fait l'objet finalement d'une grande explication entre les favoris mais plutôt d'un marquage, avec quelques attaques à partir des 5 derniers kilomètres, mais rien de tranchant. Si bien que cela a permis aux 9 derniers survivants de l'échappée: Henao, Chaves, Ciccone (BAR), Reichembach (GDJ), Gesink (TLJ), De Marchi (BMC), Hermans (ICA), Ulissi (UAE), de conserver tout au long de la montée aux alentours d'une minute d'avance sur un peleton qui s'écremera au fil de la montée qui aura été dans sa majorité emmenée par l'équipe Astana d'un Miguel Angel Lopez qui aura bien lancé quelques bandrilles mais sans pour autant peser sur la fin de course.

A l'avant, l'écremage également s'est effectué dans le final avec tour à tour Ulissi, puis Gesink qui seront distancés, suivis par De Marchi, même si par moments le groupe de devant temporisant, ils avaient réussi à rentrer. Finalement, à 5 kilomètres de l'arrivée, après une attaque de l'audacieux Ciccone, Chaves contre et dépose le groupe pour filer tout seul vers la victoire.

Dans le peleton à l'arrière les petites attaques lancées notamment par Pozzovivo (BAH),et un impressionnant George Bennett (TLJ), ont permis de jauger quelque peu l'état de forme des coureurs. A 3 kilomètres une grosse attaque de Bennett suivi par Pozzovivo, Pinot et Simon Yates met en difficulté Tom Dumoulin le tenant du titre, et Christopher Froome (SKY). Ils rentreront par la suite au train. Finalement, c'est Simon Yates qui à 2 kilomètres de la ligne place l'offensive la plus tranchante et file rejoindre à l'avant son coéquipier sous la flamme rouge.

Ils franchiront la ligne ensemble mais c'est bien Esteban Chaves auteur d'une remarquable journée qui gagne l'étape. Derrière les favoris se marqueront favorisant le retour de certains vers l'arrière.

Quant au maillot rose du jour, Rohan Dennis, il a explosé dans la montée de l'Etna, abandonnant tout espoir de victoire finale dans ce Giro en perdant plus de 1'30 sur le vainqueur du jour.

Classement de l'étape:

1. Esteban Chaves (MTS): 4h18'11"2. Simon Yates (MTS): MT3. Thibaut Pinot (GDJ): 26"

Classement général:

1. Simon Yates (MTS): 22h46'03"2. Tom Dumoulin (SUN): 16"3. Esteban Chaves (MTS): 26"4. Domenico Pozzovivo (TBM): 43"5. Thibaut Pinot (GDJ): 45"...8. Christopher Froome (SKY): 1'10"