Houston accueillait Utah cette nuit au Toyota Center en menant la série assez sereinement 3-1. Les Jazzmen n'ont plus le droit à l'erreur et doivent s'imposer à tout prix même si après Rubio, c'est Exum qui s'est blessé et qui ne pourra plus défendre sur Harden. Les Rockets, eux, veulent finir le travail à la maison en dépensant le moins d'énergie possible en vue des finales de conférence.

Chris Paul taille patron

Le premier quart-temps n'est pas très beau à voir ; Utah répartit le scoring pendant que Houston [VIDEO] met du temps à se mettre en route.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Puis Harden (tout juste 18 points car malade) s'occupe de mener un run qui laisse le Jazz à 8 points derrière.

Burks et Favors font de bonnes entrées (22 et 6 pts) pour les Mormons mais le banc des Rockets fait aussi le boulot, Chris Paul gère bien le jeu et les locaux restent devant.

Utah leur tient tête grâce à Ingles ou O'Neale (12 et 17 pts) et parvient à égaliser avant que CP3 ne redonne de l'avance aux siens en faisant littéralement tout. 54-46 à la pause.

Houston augmente encore son avance, Paul continue de servir Tucker, en réussite (19 pts à 7/9 au tir). Mitchell, peu en vue en première période, continue de prendre sa chance et réalise finalement un quart grandiose (22 pts marqués sur 24) avant de sortir sur blessure dans le suivant. Gobert a plus d'impact (12 pts, 9 rebonds) et les visiteurs sont à +6.

Tucker maintient sa forme, Green apporte de l'énergie en sortie de banc et Paul étale son talent. Houston reprend les commandes. Utah n'abdique pas mais le meneur réalise une performance exceptionnelle (41 pts dont 20 dans le dernier quart, 10 passes et 7 rebonds) et les Rockets s'imposent 112-102.

Golden State en finale de conférence

L'exploit n'a pas eu lieu pour New Orleans qui devait gagner sur le parquet des Warriors pour rester en vie dans cette série.

Thompson (23 pts) et Curry (28 pts, 8 passes, 7 rebonds) montrent le chemin à leur coéquipiers, bien suivis par Durant (24 pts). L'écart se fait mais Davis (34 pts, 19 rebonds) et Holiday en triple-double (27 pts, 11 passes, 10 rebonds) permettent aux Pelicans de rester au contact à la mi-temps (59-56).

Mais le fameux troisième quart des Dubs est fatal aux Pels (36-19) qui ne peuvent repousser les assauts des Californiens en verve.

New Orleans se rapproche dans le dernier quart (-7) mais Green, auteur d'un grand match (19 pts, 14 rebonds, 9 passes) impulse ce qu'il faut pour aller chercher tranquillement la victoire 113-104.