Après deux défaites plutôt encourageants en Californie, New Orleans [VIDEO] accueillait cette nuit Golden State au Smoothie King Center avec l'intention ferme de gagner le match. Malgré le retour de Curry dans le cinq majeur, les Pelicans peuvent s'appuyer sur un collectif qui a fait ses preuves au tour précédent contre Portland même si l'adversité était évidemment autre.

Chef-d'oeuvre collectif

Le match est équilibré et pas exceptionnel jusqu'à la moitié du premier quart-temps.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Holiday est dans son match (21 pts, 7 rebonds, 5 passes) et Rondo commence à distribuer de tous les côtés ; les Pels pilonnent de partout et prennent jusqu'à 13 points d'avance.

L'avance des Pelicans monte à +15 et le banc est présent mais les Warriors réagissent par l'intermédiaire de Thompson (26 pts) et se rapprochent. Ce sont Mirotic (16 pts, 13 rebonds) et Davis qui redonnent de l'air aux leurs malgré l'apport de Curry (19 pts). 62-56 à la mi-temps.

Davis continue son grand match (33 pts, 18 rebonds), bien soutenu par un Rondo exceptionnel (21 passes décisives !). L'écart ne cesse de monter, jusqu'à atteindre +23 sur une pénétration de Clark, auteur de 18 points en sortie de banc.

Top vidéos du jour

Les Dubs suffoquent.

Le ballon bouge bien pour New Orleans qui maîtrise son sujet et régale encore avec Holiday et Davis.

Les remplaçants finissent le match et les Pelicans l'emportent magnifiquement 119-100 et reviennent à 2-1 dans une série qui apparaît relancée après ce message fort envoyé par les hommes de Gentry.

Houston écrase le Jazz

1-1 dans cette série avant l'arrivée des Rockets en terre mormone et après une victoire facile et une défaite surprise dans le Texas.

Houston commence bien et mène rapidement au score ; tous les joueurs sont au niveau et Utah est en grande difficulté. Capela distribue les contres pendant que Harden, Gordon ou Paul (25 et 15 pts) se font plaisir. 70-40 à la pause.

Le Jazz s'appuie sur O'Neale ou Burks (17 et 14 pts), voire Gobert (12 pts, 9 rebonds) pendant le troisième quart-temps.

Mais l'écart grimpe encore, jusqu'à +38 pour les Rockets où Harden s'amuse bien (25 pts, 12 passes en 30 min). Mitchell fait ce qu'il peut pour réduire l'écart en fin de quart (10 pts au final pour le rookie).

Le Jazz effectue bien un rapprochement au tableau d'affichage pendant le dernier quart, mais très inutilement, le match étant plié depuis longtemps. Houston gagne 113-92 et a rappelé à Utah qui était le favori de cette série.