Menés 2-0 dans cette série, les Cavaliers devaient à tout prix réagir positivement cette nuit face aux Celtics pour pouvoir encore espérer se qualifier pour les finales. Jusqu'ici, Boston a joué son jeu sans pression et réalisé un sans-faute à la maison mais a plus de difficulté hors de ses bases. Cleveland s'est beaucoup trop reposé sur James, qui ne peut pas tout, et a besoin de tout le monde y compris le public de la Q Arena.

Boston n'a pas vu le jour

Dès le départ, les Cavs défendent mieux et Hill a l'air remonté (11 pts sur 13 au final et une grosse défense). Les C's ne trouvent pas leurs marques et manquent leurs tirs.

Lebron supervise tout ça de son trône et enquille les paniers.

L'avantage des locaux monte jusqu'à +19 dans ce premier quart-temps. Tatum, décidément futur grand et Rozier (13 pts) font ce qu'ils peuvent. 32-17 pour Cleveland.

Lebron est tout-puissant (27 pts à 8/12 au tir, 12 passes, 5 rebonds), il distribue, score, défend, montre l'exemple. Le banc apporte beaucoup également.

Boston s'accroche difficilement mais ne reprend pas de terrain malgré Tatum (18 pts) et le réveil d'Horford et Smart (7 points chacun).

61-41 pour clôturer la très bonne mi-temps des Cavs et celle catastrophique des Celtics.

Love est dans un bon soir et donne ce qu'on attend de lui (13 pts, 14 rebonds) dans l'intensité. Cleveland ne baisse pas de niveau et Boston est désarmé, voire méconnaissable. Lebron, continue de gérer la partie, Smith est mieux que sur les matchs précédents (heureusement), Thomspon contribue, +28 au tableau d'affichage.

Brown fait ce qu'il peut (10 pts) mais la déroute est totale, Boston est toujours autant en difficulté à l'extérieur durant ces playoffs. Dans le dernier quart, Korver met dedans et fait mal aux visiteurs qui finissent par s'incliner 116-86, les Cavaliers revenant à 2-1 dans cette série.

Enfin du soutien pour James

Le King a enfin pu compter sur ses sujets pour s'offrir une précieuse victoire et revenir à 2-1.

Les joueurs du cinq majeur terminent tous au-dessus des dix unités et ont réellement impacté le jeu ; Thompson finit avec 10 points et 7 rebonds et Smith avec 11 points à 3/4 de loin.

Les joueurs du banc ont été efficaces, surtout Korver avec ses 14 points à 5/5 au tir et Nance Jr. qui rend une feuille de statistiques plus que correcte (8 pts, 6 rebonds, 3 passes, 3 interceptions).

Reste à savoir si ces joueurs vont réussir à maintenir leur niveau face à des C's qui devraient montrer autre chose au prochain match.