Après avoir repris l'avantage du terrain en gagnant le premier match à Houston, Golden State revenait à l'Oracle Arena avec la ferme intention d'imposer son autorité après la défaite de la deuxième manche. Stephen Curry, en manque d'adresse dernièrement, était attendu à son meilleur niveau et en rythme afin de repartir du bon pied et d'entrevoir les finales.

Les Warriors impressionnent

Le début de match est pourtant serré et Houston prend sa chance en attaquant le panier avec un Capela difficile à contrôler (13 pts, 8 rebonds) ou encore Ariza.

Golden State met du rythme et partage le scoring, suivant Durant (25 pts, 6 passes, 6 rebonds) et Green, aux commandes du vaisseau.

La bonne entrée de Gordon (11 pts à 4/13 au tir au final) permet aux Rockets [VIDEO] de tenir mais la défense des Dubs fait la différence (Looney notamment) et ces derniers distancent Houston.

Les Warriors mettent plus d'intensité et le banc apporte sa contribution (Livingston) ; Thompson et Iguodala (13 et 10 pts) sont bons, Curry est toujours en difficulté avec son shoot mais se rend utile. +12 Golden State.

Harden monte en régime (20 pts, 9 passes, 5 rebonds), Tucker se bat mais les fusées ratent beaucoup de tirs faciles.

Top vidéos du jour

Ils se rapprochent un peu puis reprennent un écart pour être menés 54-43 à la mi-temps.

Les Californiens reprennent en fanfare en infligeant un 10-0 à Houston grâce à Curry et Durant. +21 déjà.

Harden et Capela s'emploient à réduire l'écart et réussissent à revenir à -13. Mais Curry rappelle a tout le monde pourquoi il est l'un des meilleurs joueurs du monde et les Warriors prennent jusqu'à 28 unités d'avance. Green est impeccable en lieutenant (10 pts, 17 rebonds, 6 passes) et les Rockets ne peuvent répondre malgré Paul qui fait ce qu'il peut (13 pts, 10 rebonds).

Le quatrième quart ne fait qu'empirer les choses ; Golden State [VIDEO] continue de jouer son jeu pendant que Houston est catastrophique (pertes de balles, manque d'adresse, isolation à outrance).

Le banc des Warriors finit les visiteurs qui encaissent une lourde défaite 126-85 et se retrouvent menés 2-1.

Un Curry très piquant

On le cherchait, on l'a retrouvé. Curry, après une première mi-temps moyenne, a explosé sur le parquet dans la seconde ; 18 points à 7/7 au tir dans le troisième quart-temps pour finir avec 35 unités à 13/23 au tir et 6 rebonds.

Babyface était attendu et a répondu de manière forte aux quelques interrogations qui pouvaient se poser sur sa santé en montrant qu'il était toujours le patron de cette équipe. Mauvaise nouvelle pour Houston.