Après avoir perdu logiquement la première manche au Toyota Center et perdu l'avantage du terrain malgré les stats XXL de James Harden, Houston se devait de réagir cette nuit face à Golden State et de montrer autre chose collectivement face à la machine Warriors et à ses stars. Les role players étaient également attendus au tournant après leurs piètres prestations du match 1.

Houston en veut et le prouve

Les Rockets proposent une assez bonne défense en entame de match, notamment grâce à Ariza (19 pts, 6 passes, 4 rebonds, 2 interceptions).

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Harden score déjà beaucoup face à Durant et Curry qui répliquent.

Gordon tient son rang et contribue dès son entrée en jeu ; Houston prend 8 points d'avance après un beau run mené par Paul (16 pts, 6 passes).

Les Texans ne relâchent pas la pression et augmente l'écart petit à petit dans le deuxième quart-temps ; il y a des passes, le ballon bouge, Tucker est en réussite (22 pts à 8/9 au tir et 7 rebonds). Le banc des Warriors [VIDEO] essaye de s'accrocher mais Houston est devant, +19.

Pendant la tempête, Golden State ne peut compter que sur Durant, toujours aussi fort que dans le match 1 (38 pts à 13/22 au tir).

Houston mène 64-50 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, KD continue de tenir les siens en vie dans une démonstration offensive, permettant aux Dubs de revenir à -10.

Houston [VIDEO] est moins fluide, Harden moins altruiste (27 pts à 9/24 au tir et 10 rebonds) mais l'équipe ne craque pas. Tucker et Paul sont toujours présents et l'écart grandit encore alors que les Californiens semblent sans solution collective et peu en rythme aux côtés de Durant.

Curry, peu en réussite, s'évertue à être utile mais Gordon (27 pts à 6/9 derrière l'arc) poursuit son match de grande qualité et finit de tuer ses adversaires avec Tucker. Harden assène le coup fatal, +26 Houston.

Les second-units se mettent en place et terminent cette rencontre à sens unique que Houston remporte 127-105 avant de se rendre à l'Oracle Arena.

Les Splash Brothers absents

Si Kevin Durant a assumé son statut avec ses 38 points, les deux gâchettes des Warriors ont été plus que timides dans ce match 2 à Houston et ont semblé lourds.

Thompson, après son bon premier match (28 pts) ne marque que 8 unités à 3/11 au tir en 37 minutes et Curry termine avec 16 points à 1/8 à longue distance, accompagnés de 7 rebonds et 7 passes en 35 minutes.

Un manque d'adresse qui a pénalisé l'équipe et obligé KD à devenir soliste dans une équipe qui fonctionne grâce son collectif.