C'est une légende du Football dont voudrait bien pouvoir se passer l'Albiceleste. Parmi tous les supporteurs que compte le pays argentin, Diego Maradona est bien celui qui fait le plus parlé de lui.

L'ancienne star de l'équipe, qui a grandement participé à la victoire en Coupe du Monde en 1986 au Mexique, est aujourd'hui devenue un véritable boulet pour la formation de Jorge Sampaoli. Insultes, comportement haineux, tout est bon pour justifier la supériorité de l'Albiceleste, Messi en tête.

A 57 ans, Maradona est (presque) encore sur le terrain

Après avoir quitté le poste d'entraîneur suite à la lourde élimination de l'Argentine [VIDEO] contre l'Allemagne (4-0) en Quarts de Finale de la Coupe du Monde 2010, nous pensions que la page Maradona était enfin tourné pour la formation d'Amérique du Sud.

Mais il est bien là, et il suit avec attention les rencontres de son équipe. Pour Lothar Matthaus, voir cette légende du football agit de la sorte est une grande tristesse. Cet ancien cadre de la Mannschaft, qui l'a connu à la Coupe du Monde 1986 et 1990, parle d'une tragédie.

Dans sa chronique quotidienne, Matthaus n'y va pas de main mort. L'ancien capitaine allemand a détaillé dans sa chronique quotidienne, publié dans un journal Argentin, tout le mal qu'il pensait de lui. En faisant cela, l'homme de 57 ans a dit tout haut ce que les gens pensent tout bas, tant le sujet Maradona devient embarrassant. Invité par la FIFA pour ce Mondial, l'organisation à la tête du football pourrait bien décider de revoir à deux fois son droit d'entrée.

France - Argentine, nouveau théâtre de ses déboires ?

Après son geste filmé et photographié dans tous les angles lors du second but de l'Argentine contre le Nigeria, Diego Maradona a confirmé son passage de légende de la planète football à star en perte de vitesse.

Durant cette rencontre, El Pibe de Oro a d'abord danser avec une supportrice nigériane, avant de faire une petite sieste, toujours sous l'oeil des caméras. Mais l'événement qui restera le plus contraignant surviendra lors du second but argentin, où Maradona a fait plusieurs doigts d'honneur avant d'être reculé en urgence vers sa place par deux de ses amis.

Mais le spectacle terminera sur une mauvaise note pour lui. Quelques instants après son geste en "soutien" au but de Marcos Rojo, l'homme de 57 ans s'est évanoui, laissant craindre le pire. Déjà victime d'une crise cardiaque en 2004, Diego Maradona a assuré que tout allait bien pour lui. Néanmoins, après son théâtre en tribunes, il laisse craindre le pire pour le Huitième de Finale contre la France [VIDEO], cet après-midi à 16h.