Cinq jours après avoir remporté son match contre l'Australie avec 2 buts contre 1, l'équipe de France a encore une fois souffert sur le terrain. Jeudi 21 juin, les Bleus se sont fait peur face au Pérou, mais ont finalement marqué un but à la 34e minute, qui leur assure une place en huitièmes de finale dans cette Coupe du Monde 2018.

Des Péruviens au taquet !

Annoncés comme les outsiders en Russie, les Bleus, qui manquent de collectif dans le jeu, s'étaient promis de rectifier le tir lors de ce match contre le Pérou hier. Mais de nombreux observateurs qui présentent les "Incas" comme de sérieux adversaires (ils attendent la Coupe du Monde depuis 36 ans !), ont bien senti que l'équipe allait être déterminée face aux Français.

De plus, les sud-américains doivent absolument obtenir une victoire après leur défaire face au Danemark.

Dès les premières minutes du match, les Bleus montrent plus de puissance et de cohésion de groupe qu'au précédent match contre l'Australie. De quoi rassurer les supporters. Et à la 34ème minute, Kylian Mbappé, le plus jeune buteur en compétition internationale de l'histoire des Bleus, ouvre le score et marque l'unique but qui leur permettra d'accéder aux 8es de finale.

Une seconde période dans la souffrance

Encouragés par des supporters chaleureux et bien présents, les Péruviens ont mis une pression sur les Bleus qui ont continué de jouer en bloc, sans pour autant se montrer dangereux.

Moins brillants qu'en première période, les hommes de Didier Deschamps s'imposeront finalement pour leur deuxième match de Coupe du Monde grâce à un changement de plan. Après le 4-3-3 face à l'Australie, le sélectionneur des Bleus est revenu aux bases avec un 4-2-3-1 et un duo gagnant mis en avant : Griezmann-Giroud. Hugo Lloris a été décisif face à Pérou, qui fêtait sa 100e sélection avec l'Equipe de France. Cependant, Antoine Griezmann s'est montré discret dans l'offensive des Tricolores.

Les Péruviens, eux, sont éliminés après cette deuxième défaite en Russie. La France est donc la première de son groupe avec 6 points au compteur. Elle se place devant le Danemark, et l'Australie qui se disputeront la seconde place du groupe C.

Les coulisses de la victoire des Bleus

Pas de danse, musique et fierté, c'est une scène de joie qui réchauffe le cœur dans le vestiaire des Français, juste après la victoire contre le Pérou.

Didier Deschamps a félicité ses joueurs pour cette qualification, mais les a invité à "ne pas s'enflammer". "Vous l'avez fait ! Certains aimeraient être à notre place en Coupe du Monde. Mais maintenant, le plus dur commence et dès mardi, on doit aller chercher la 1ère place !" insiste le sélectionneur des Bleus.

A la sortie du match France-Pérou, Didier Deschamps est revenu sur cette deuxième période difficile : "On a souffert en seconde mi-temps, on a eu du mal à récupérer le ballon. Cependant, la qualification est une satisfaction que l'on va savourer ! Nous allons récupérer et préparer les joueurs pour le troisième match."

Cette qualification en huitièmes de final a également réjoui les supporters qui ne cachent pas leur joie en sortant du stade d'Iekaterinbourg hier. "Je pense qu'on peut facilement arriver en demi. Après il va falloir quand même un peu s'améliorer, même si je trouve que la défense était moins mauvaise que lors du précédent match. On peut faire des bonnes choses !" commente une supportrice depuis la Russie.

Quand aux supporters du Pérou, ils espèrent continuer à voir évoluer une équipe encore plus puissante dans les années à venir, en particulier au Qatar pour le Mondial de 2022. Le Pérou jouera son dernier match mardi 26 juin contre l'Australie.