L'équipe de France, tout juste sortie victorieuse d'une partie très laborieuse disputée face aux Australiens, rencontrait le Pérou (précédemment défait 1-0 par le Danemark) pour son deuxième match de la compétition. Deschamps a effectué des changements dans la composition avec les retours de Giroud et Matuidi à la place de Dembélé et Tolisso. Les Français devaient (se) rassurer et donner des réponses positives pour la suite des événements en s'imposant face à une équipe poussée par de très nombreux supporters venus jusqu'à Iekaterinbourg.

Mbappé donne la victoire

Ce sont les Péruviens qui attaquent le match en trombe ; ils sont agressifs, montrent de l'engagement et de la technique et maîtrisent les dix premières minutes.

Les Français réagissent et se procurent plusieurs situations sans réussir à trouver les filets. En l'espace de cinq minutes, Griezmann [VIDEO] dévisse un tir en bonne position puis bute sur le gardien, Pogba déclenche une frappe soudaine qui passe juste à côté des cages tout comme la tête de Varane sur un corner.

Les Incas reprennent leur domination et mettent en difficulté les Bleus qui concèdent une grosse occasion ; après un mouvement rapide, Guerrero tire dans la surface mais Lloris (qui fêtait sa 100ème sélection) fait l'arrêt qu'il faut.

A la 34ème minute, Mbappé ouvre le score pour la France grâce au travail de Pogba et de Giroud, n'ayant plus qu'à pousser le ballon dans le but.

Top vidéos du jour

1-0 pour les Bleus.

La deuxième mi-temps est un chemin de croix pour les Français qui voient la menace se préciser. Aquino trouve l'équerre du but de Lloris sur une frappe lointaine, Carrillo frappe au-dessus, mais ils ne trouvent pas la faille.

Le jeu est un peu brouillon des deux côtés mais la France tient son résultat et gagne finalement 1-0, juste assez pour se qualifier pour les huitièmes de finale et aborder avec un plus de certitudes la suite de la compétition.

Pogba et Kanté maîtres du jeu

Les deux milieux de terrain français ont réalisé de superbes prestations et se sont mis en évidence. Pogba a joué simplement, a orienté, lancé les actions efficacement. En bref, il a montré que l'on pouvait compter sur lui.

Quant à Kanté, il a récupéré un nombre incalculable de ballons dans son rôle préférentiel, a fluidifié le jeu et pesé tout au long du match, déployant une énergie à toute épreuve.

Deschamps a probablement trouvé son milieu de terrain et sa composition de base pour le reste du Mondial.