Les supporters du Real Madrid commençaient à trouver le temps long. Depuis le 31 mai, et la démission surprise de Zinedine Zidane de son poste d'entraîneur seulement cinq jours après avoir gagné une troisième ligue des champions d'affilée, le club merengue a enfin trouvé un successeur : l'actuel sélectionneur de l'Espagne Julen Lopetegui.

Des refus et des rumeurs pour succéder à Zidane

Le club aux 13 ligues des champions a tout fait pour dénicher un successeur à Zinedine Zidane. L'équation semblait compliquée : il fallait un coach qui pouvait à la fois maintenir le club au plus haut niveau, tout en proposant un jeu de qualité.

Dans un premier temps, Florentino Pérez a tenté de faire venir en vain l'entraineur de Tottenham, Mauricio Pochettino. Mais l'ex-défenseur du PSG a décliné la proposition, préférant prolonger l'aventure londonienne qu'il a entamée en 2014. Le nom du très jeune entraîneur allemand du club d'Hoffenheim, Julian Nagelsmann (30 ans), a aussi fait l'objet de rumeurs.

D'autres noms ont circulé par la suite : Massimiliano Allegri (Juventus), Antonio Conte (Chelsea), Jürgen Klopp (Liverpool), ou Tite (Brésil) ainsi que des pistes internes, comme Guti et Raúl. C'est finalement une grosse surprise que le club Merengue a réservée à tout le monde, avec un nom qui n'a absolument pas filtré jusqu'ici, celui du sélectionneur espagnol Julen Lopetegui. Disputant la coupe du monde, il prendra ses fonctions à la fin du tournoi et a signé un contrat de trois ans, comme le précise le communiqué du club :« Julen Lopetegui sera l’entraîneur du Real Madrid après le Mondial 2018. Il rejoindra le club après la participation de la sélection espagnole au Mondial, après deux ans à la tête de l’équipe nationale »

Le Real Madrid, l'aboutissement d'une carrière pour Lopetegui

Ancien gardien de but, passé par le Real Madrid, Barcelone, ou le Rayo Vallecano, comptant une sélection avec l'équipe d'Espagne, le basque est entraîneur depuis sa retraite de joueur en 2003.

Top vidéos du jour

Passé par l'équipe B du Real Madrid en début de carrière, puis par les équipes nationales espagnoles de jeunes, il est mis en lumière lors de son expérience au FC Porto, qu'il emmène en quarts de finale de la ligue des champions en 2015. Et c'est à l'été 2016 qu'il prend finalement une autre dimension, en devenant le sélectionneur national de la Roja, succédant à l'emblématique Vicente Del Bosque. En deux ans, il parvient à redorer le blason d'une sélection qui naviguait à vue depuis son échec au mondial 2014 et qui, en Russie, fait figure de favorite.

Des dossiers épineux à gérer au Real Madrid

La tâche de Lopetegui ne sera bien évidemment pas aisée. Outre la difficile succession de Zizou, un épineux dossier l'attend sur son bureau. En effet, Cristiano Ronaldo, que Lopetegui affrontera en coupe du monde ce vendredi, souhaite obtenir une revalorisation de son contrat, sous peine de quitter le club [VIDEO]. Le PSG serait d'ailleurs sur les rangs [VIDEO]. CR7 se laissera-t-il convaincre par le nouvel homme fort de la Casa Blanca ? Réponse cet été.