Sur le terrain, 22 acteurs s'affrontent pour un titre de champion [VIDEO]. Pendant ce temps, sur internet, la plateforme de pronostics Mon petit prono fait fureur dans les chaumières. Le but de ce ce site est de créer soi-même ses propres pronostics sur le Mondial de Football, en incluant ses amis dans ces petits paris. L'idée fait grand bruit depuis le 14 Juin et le lancement de la compétition, car 800 000 personnes se sont déjà intéressées de près à ce concept.

Trois points pour la victoire, un point pour un nul, zéro pour une défaite

Sur le même principe que le partage des points aux termes des rencontres, Mon petit prono délivre un certain nombre de points si le pronostic tombe juste. A la manière des cotes sur les bookmakeurs, les victoires de petites équipes [VIDEO] face à de grands favoris resteront des paris risqué mais donneront en retour un nombre important de points au joueur.

En entreprise, ce jeu s'est répandue comme une traînée de poudre. Martin Jaglin, le cofondateur de Mon petit prono, n'arrive pas à expliquer un tel engouement pour cette plateforme. Ayant déjà attiré les foules il y a deux ans pour l'Euro 2016, l'application été téléchargé 400 000 fois depuis mi-Juin, et compterait même dix fois plus d'utilisateurs que lors de la compétition européenne. Une montée en puissance significative selon Martin Jaglin et Benjamin Fouquet, les fondateurs, qui soutiennent avec humour que Mon petit prono "met de l'ambiance, et reste plus facile à utiliser qu'un tableau Excel".

Mon petit prono au service de la relation à distance

Certaines vont très loin dans leur utilisation de cette nouvelle plateforme, et en profitent pour garder contact avec des supporteurs présents partout en France, mais aussi à l'étranger.

C'est le cas notamment de Thomas, un chef de projet qui travaille au sein d'une entreprise fabriquant des applications et des solutions de paiement pour téléphones mobiles. Ce dernier a eu l'idée de constituer une "ligue" où ils jouent contre ses collègues, présent à Paris, mais aussi à Dijon, et pour certains, à Lausanne, en Suisse.

Mais la frénésie de ce projet a été ralentie par quelques problèmes de lenteur. L'engouement provoqué par Mon petit prono dépasse, et de loin, ce qu'espéraient ceux qui ont mis sur pied ce jeu. D'ici l'Euro 2020, plusieurs sociétés pourraient être tentés de sauter le pas vers ce type de rassemblement. Véritable "réseau social des parieurs", la plateforme fait voir d'un autre oeil la défiance qui existe constamment entre supporteurs.