Golden State se déplaçait cette nuit à Cleveland [VIDEO] en espérant prendre un avantage décisif après un match 2 éclatant de maîtrise avec un effectif à un très haut niveau. Lebron James, un peu "en dedans" malgré une grosse ligne statistique, était attendu à un niveau royal dans son antre de la Quicken Loans Arena pour laisser un semblant de suspense dans des finales NBA assez déséquilibrées comme ça.

Durant porte Golden State

Cleveland met tout de suite les bons ingrédients avec de l'agressivité et un supporting cast qui répond présent à l'image de Smith (13 pts) et de Love (20 pts, 13 rebonds), le tout avec un Lebron qui dicte le tempo (et se fait des passes avec la planche pour dunker).

Résultat des courses, les locaux prennent 12 points d'avance.

Golden State n'est pas dans son match. Green se prend le bec avec Tristan Thompson : double technique.

Cette altercation donne un regain d'énergie aux Warriors qui se réveillent tout doucement, surtout grâce à Durant qui ramène son équipe et égalise.

29-28 pour les Cavs à la fin du premier quart.

Dès le début du deuxième, ces derniers mettent beaucoup d'impact en défense et font la course en tête, surfant sur l'énergie du banc et la présence de James pendant que Curry n'est pas en réussite.

Love est toujours aussi confiant et impliqué, les Cavaliers sont à +13.

En face, Green régule le jeu des Warriors (10 pts, 9 passes) mais c'est KD qui tient la baraque et évite l'effondrement. Il joue à un niveau hallucinant et son adresse est incroyable. 58-52 pour Cleveland à la mi-temps alors que les Splash Brothers sont aux abonnés absents.

A la reprise, McGee impose son physique à l'intérieur et les équipes se collent.

Durant est inarrêtable et apporte dans tous les domaines, aidé par Klay Thomspon qui rentre des tirs importants (10 pts). + 5 Dubs. Mais Cleveland ne lâche rien ; Bron et T. Thompson (8 pts, 7 rebonds) permettent aux leurs de tenir, bien soutenu par un Hood de retour (15 pts, 6 rebonds).

Curry est à côté de la plaque (11 pts à 3/16 au tir, 6 passes et 5 rebonds) mais Durant ne s'arrête pas. Le match est serré, les équipes défendent sérieusement, James est omniprésent (33 pts, 11 passes, 10 rebonds).

Kevin "money time" Durant

97-96 pour Cleveland avec un peu plus de trois minutes à jouer. Le match est suffoquant. Curry, peu en verve jusque-là, rentre deux shoots très importants dont un gros trois points en transition.

James répond encore une fois en marquant à son tour. Et après un poster d'Iguodala sur Thompson, Durant se charge de crucifier les Cavs d'un shoot exceptionnel.

KD conclue ainsi une performance magistrale, tant en attaque qu'en défense, et délivre une ligne de stats dingue (43 pts à 15/23 au tir, 13 rebonds et 7 passes). Golden State s'impose 110-102 et mène 3-0.