La Furia Roja a un net avantage technique et mental face à la sélection russe. Cependant, les Espagnols vont devoir composer avec le soutien du public en faveur du groupe de Stanislav Tchertchessov. Inquiétant par moment, le groupe de Fernando Hierro va devoir compter sur ses meilleurs éléments pour faire déjouer leur adversaire. Ce troisième Huitième de Finale s'annonce au sommet entre les deux nations, qui vont se battre pour aller chercher la qualification dans les huit derniers.

La Russie prête à l'assaut après la défaite contre l'Uruguay

Le peuple russe veut voir du grand spectacle, et veut croire à une victoire surprenante de leur équipe. Déjà très en jambe depuis le début de la compétition, les Rouges et Blancs ont une option face à la Roja [VIDEO], qui a buté face au Portugal et surtout face au Maroc en phase de poules.

Les joueurs russes courent beaucoup et vont être portés par le stade entier de Loujniki, à Moscou. Une énorme ferveur attend donc Alexandre Golovine et consort, face à des Espagnols qui n'ont jamais obtenu gain de cause lors d'affrontements contre le pays hôte.

Il faut dire que celle qui est appelée la "Sbornaïa" n'a jamais vraiment conquis les foules. Mis à part une demi-finale à l'Euro 2008, la Russie n'a pas réussi à se qualifier pour l'édition 2006 et 2010 de la Coupe du Monde, et a du repartir dès le premier tour il y a quatre ans au Brésil, comptabilisant sur trois matchs deux égalités et une défaite. Cette fois-ci à domicile, La Russie veut voir du beau spectacle, et risque bien d'être servi par cette équipe, remaniée spécialement pour le Mondial.

De forts appuis offensifs pour les Rouges et Blancs

Alexandre Golovine tient la tête d'affiche, mais il n'est pas le seul à être très dangereux dans cette nouvelle équipe.

Le joueur du CSKA Moscou, qui est au passage le meilleur élément de la sélection nationale, promet de faire des étincelles. Ayant déjà été au coeur de discussions du côté d'Arsenal, Golovine est la principale arme de l'entraîneur sur le front de l'attaque.

Alan Dzagoïev est lui aussi un cadre d'exception, que la Roja [VIDEO] va devoir surveiller de très près. Elu meilleur espoir russe en 2008 et vainqueur à trois reprises du championnat, Dzagoïev est un milieu de terrain qui pourrait retrouver les siens en pleine forme, suite à une blessure contre l'Arabie Saoudite. Approché quant à lui par le Real Madrid, Chelsea et l'Inter Milan, le footballeur de 28 ans va assurément faire mal à la défense espagnole.