Les temps sont durs pour Florentino Perez à la tête du Real Madrid. Le président des merengues a beaucoup de mal à trouver un serial-buteur capable de prendre la place laissée par Cristiano Ronaldo depuis son départ à la Juventus [VIDEO]. Plusieurs pistes offensives sont étudiées, comme celles menant à Eden Hazard ou encore celle d'Harry Kane. Mais dans les deux cas, les négociations tardent à aboutir sur un accord définitif. En ce sens, l'entente madrilène pense à faire revenir une piste de choix sur le devant de la scène. Il s'agit de Mauro Icardi, attaquant argentin de 25 ans à l'Inter Milan.

Le retour d'Icardi pour enfin éteindre l'incendie à Madrid ?

Il reste un peu plus d'un mois au géant Espagnol pour permettre l'arrivée d'un attaquant de pointe, capable d'occuper la place laissée par Cristiano Ronaldo.

Mais malgré le reversement de 100 millions d'euros pour CR7, le Real Madrid [VIDEO] a bien du mal à trouver un successeur au Portugais de 33 ans. Parmi toutes leurs options, les Espagnols remettent aujourd'hui le nom de Mauro Icardi sur le devant de la scène. Le jeune footballeur offensif de 25 ans, qui évolue à l'Inter Milan depuis cinq saisons, a des statistiques qui correspondent aux attentes de Florentino Perez et Julen Lopetegui.

Selon Marca, la Casa Blanca se prépare bel et bien à lancer l'assaut pour l'Argentin. Tandis qu'une prolongation de contrat avec le club milanais était la piste privilégiée jusque-là, comme l'a affirmé la presse italienne, le Real veut se donner les moyens de faire aboutir ce dossier Mercato. L'objectif des merengues est simple : il leur faut un buteur, capable de marquer presque autant que Cristiano Ronaldo sur une saison.

Avec vingt-neuf réalisations en trente-quatre rencontres et des statistiques régulières depuis qu'il joue à l'Inter, Icardi est le candidat parfait.

Perez va devoir y mettre le prix pour cette pépite italienne

Que ce soit pour obtenir les services d'Eden Hazard, ceux d'Harry Kane ou encore ceux de Mauro Icardi, le Real Madrid va devoir se contraindre à dépenser beaucoup d'argent. Le prix de l'Argentin est dans le même ordre d'idées que les autres pistes offensives des Madrilènes, car la clause libératoire de cet attaquant est de 110 millions d'euros à l'heure actuelle. Néanmoins, si le footballeur décide de prolonger avec l'équipe milanaise, cette clause pourrait être doublée. La direction du mastodonte espagnole va devoir se montrer rapide et efficace afin de le convaincre de signer dans la capitale espagnole.