Les choses s'agitent dans cette toute dernière ligne droite du Mercato. Pendant que l'OM a officialisé les arrivées de Kevin Strootman [VIDEO] et Nemanja Radonjic, et que Lyon bataille sur les dossiers Nicolas Pepe et Moussa Dembele, le PSG a également accéléré à quelques heures de la clôture du marché des transferts. Avant ça, le club passé son été à dégraisser son effectif avec les départs de Javier Pastore, Yuri Berchiche ou encore Kevin Trapp, tout récemment prêté à Francfort, adversaire de Marseille en Europa League.

Chaupo-Moting, une opportunité financière pour le PSG

Côté arrivées, le club de la capitale est resté calme, contrairement à l'an passé où 400 millions d'euros ont été déboursés pour Neymar et Kylian Mbappé.

À la recherche d'un latéral gauche pour concurrencer Layvin Kurzawa, c'est Juan Bernat qui a débarqué à Paris contre 15 millions d'euros [VIDEO], en plus de Gianluigi Buffon et Thilo Kehrer, défenseur central allemand. Mais il demeurait un poste auquel le champion de France avait des envies de recrutement, celui d'avant-centre. Jusqu'à présent, la seule doublure d'Edinson Cavani se nommait Timothy Weah.

Mais depuis hier, le PSG a enregistré une arrivée surprise, celle d'Eric Maxim Chaupo-Moting. Une vraie interrogation compte tenu de la trajectoire descendante que connait le Camerounais depuis deux ans. La seule véritable satisfaction pour le PSG est de n'avoir rien déboursé pour l'ancien de Stoke City, le joueur étant libre depuis sa séparation à l'amiable avec la formation anglaise.

Thomas Tüchel explique ce choix

Agé de 29 ans, Chaupo-Moting a vécu ses plus belles heures en Allemagne entre Mayence et Shalke 04 de 2013 à 2016.

Depuis, le buteur n'a compilé que 8 buts en 53 matches, que ce soit dans sa dernière année à Gelsenkirchen ou à Stoke City. Avec son profil très proche de celui d'Edinson Cavani, il pourra néanmoins être intéressant dans les déviations et le jeu de tête. Si plusieurs spécialistes se sont étonnés de la signature du Lion Indomptable à Paris, Thomas Tüchel a expliqué ce choix face à la presse. "On cherchait un joueur fort sur les ballons hauts et fort dans les duels. Il a un caractère très positif et on avait le besoin d'avoir un joueur avec ces caractéristiques".

Avec un PSG qui sera sur tous les fronts une nouvelle fois cette année, Chaupo-Moting aura sa chance, comme l'avait eu Jesé lors du passage d'Unai Emery. Espérons pour les fans parisiens qu'il sera plus performant que son prédécesseur espagnol.