La Ligue des champions démarre, et avec elle les ambitions du PSG version 2018-2019. Cette fois, le Paris Saint-Germain va devoir être d'attaque d'entrée. En effet, les années précédentes avaient réservé des phases de poules très abordables aux Parisiens. Cette fois, Paris a tiré le gros lot : des affrontements face à Liverpool et Naples, tandis que l’Étoile Rouge de Belgrade tentera de faire office de trouble fête dans ce groupe C, baptisé ' groupe de la mort '. Ce mardi, c'est donc sur la pelouse de Liverpool que le PSG [VIDEO] entame sa campagne européenne. Un déplacement qui s'annonce compliqué face à des Reds finalistes de la dernière Ligue des champions et auteur de cinq succès en autant de rencontres depuis le début de saison en Premier League.

C'est donc suffisamment rare pour être signalé: le Paris Saint-Germain n'aborde pas ce match dans la peau du favori. ' C’est un gros test, nous sommes confiants ', a tout de même déclaré Thomas Tuchel, l'entraîneur parisien, au micro de PSG TV. Preuve que le coach allemand sait déjà que la pression sera énorme en cas de défaite, puisque les dirigeants parisiens lui ont fixé pour objectif d'atteindre le dernier carré de cette Ligue des champions.

Objectif dernier carré pour le PSG

Un choc que le PSG aborde en confiance, après cinq succès en championnat et un Trophée des champions remporté en tout début de saison. Mais cette fois, le défi s'annonce bien plus difficile que tout ce que les Parisiens ont connu depuis le début de cet exercice 2018-2019. Pour ce match en terre anglaise, Thomas Tuchel fait confiance à Alphonse Areola dans les buts.

Une belle marque de confiance accordée au champion du monde français, alors que le PSG [VIDEO] a recruté la légende Gianluigi Buffon durant le mercato estival. Entre les deux gardiens, c'est donc Areola qui a les faveurs de Thomas Tuchel en ce début de saison, même si l'entraîneur allemand a confirmé que la donne pourrait changer. Devant lui, le portier tricolore devrait retrouver une défense à quatre composée de Juan Bernat, Thiago Silva, Presnel Kimpembe et Thomas Meunier. Utilisé au milieu de terrain depuis le début de saison, Marquinhos devrait conserver sa place si Marco Verratti démarre sur le banc. Le Brésilien ou l'Italien seront placés aux côtés d'Adrien Rabiot, véritable pièce maîtresse du dispositif mis en place par Thomas Tuchel. Neymar occupera lui le poste de numéro 10, juste derrière le trio offensif composé d'Angel Di Maria, Kylian Mbappé et Edinson Cavani.

Liverpool se méfie de la puissance offensive du PSG

Un trio qui fera face à un autre particulièrement redoutable : celui composé de Sadio Mané, Mohamed Salah et Roberto Firmino.

Un trio qui a émerveillé l'Angleterre et l'Europe la saison dernière et qui sera de nouveau très attendu cette année. Touché à l’œil en championnat durant le week-end, Roberto Firmino est cependant incertain. Selon Jürgen Klopp, l'entraîneur des Reds de Liverpool, une décision sera prise sur son cas peu avant le début de la rencontre. Le technicien allemand s'est par ailleurs montré plutôt élogieux envers le Paris Saint-Germain. ' Paris est un des favoris de la compétition, c’est sûr. Cette équipe a été construite pour gagner la Ligue des Champions. C’est leur priorité. Ils ont des qualités incroyables ', a assuré Jürgen Klöpp en conférence de presse. Ce duel entre Liverpool et le PSG s'annonce donc particulièrement ouvert, et surtout extrêmement spectaculaire entre deux des deux meilleures attaques de la Ligue des champions la saison passée. Pour le Paris Saint-Germain, il est évidemment hors de question de se rater d'entrée.