Ce Mercato estival a été très long pour l'Olympique de Marseille [VIDEO]. La formation de la Canebière, qui recherchait un attaquant de pointe pour son groupe, n'a pas pu trouver son bonheur. En faisant le bilan de son été, l'entente phocéenne se souvient surtout du dossier Mario Balotelli. Mais l'attaquant de vingt-huit ans a accepté de passer une troisième année du côté du Gym, malgré une traque marseillaise qui a duré tout l'été. Suite à ce revirement, des tensions entre la direction de Nice et celle de Marseille existaient. Mais Jean-Pierre Rivère, le président des Aiglons, a tenu à mettre les choses au clair. Pour lui, il n'y a pas de "guerre" entre les deux clubs.

Rivère passe à autre chose après l'échec Balotelli

Le natif de Palerme a occupé l'Olympique de Marseille [VIDEO] durant toute la période des transferts. En effet, l'attaquant de vingt-huit ans était annoncé du côté de la cité phocéenne, mais n'a jamais signé son contrat. Malgré un accord de principe avec la formation de Rudi Garcia, les négociations se sont retrouvées au point mort durant le mois d'août. Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, a avoué que c'est bien l'OM qui a été fautif dans cette affaire. Selon lui, le groupe olympien n'a pas atteint les exigences d'indemnité concernant leur numéro 9.

Mais aujourd'hui, tout cela semble appartenir au passé. Auprès de Nice-Matin, l'homme de soixante et un an a ainsi confirmé qu'il n'y a pas de conflit avec le club de Jacques-Henri Eyraud : "Très sincèrement, il n'y a pas de guerre entre Nice et Marseille [...] Les relations sont bonnes entre les deux clubs".

Andoni Zubizarreta prêt à tout pour Balotelli en janvier ?

Le mercato hivernal promet d'être animé.

La cité phocéenne aurait pour projet de relancer l'affaire Balotelli, d'après les dernières rumeurs à ce sujet. Le joueur garde encore un an de contrat avec son club, et pourrait donc prendre le risque de partir libre en juin prochain. S'il y a de nouvelles négociations dans ce dossier, l'OM va devoir se confronter à nouveau à Mino Raiola, l'agent de Balotelli. Ce dernier s'était montré réticent concernant une signature au sein de l'équipe de Frank McCourt.

Pour l'instant, Rudi Garcia veut pouvoir compter sur ses forces offensives pour avancer. Kostas Mitroglou et Valère Germain, engagés il y a un an, sont les deux attaquants les plus en vue cette saison. Mais si leurs performances ne persuadent pas l'OM de les conserver, l'entente marseillaise aura le feu vert pour recruter le fameux "grand attaquant".