2

Le choc tant attendu entre Federer et Djokovic n'aura donc pas lieu en quart de finale de l'US Open [VIDEO]. Si le Serbe a dominé sans grande difficulté le Portugais Sousa (6-3, 6-4, 6-3) pour se hisser au tour suivant, Roger Federer a lui été éliminé à la surprise générale par le modeste Australien John Millman, N°55 mondial, en quatre manches (3-6, 7-5, 7-6, 7-6).

Federer dans un jour sans

Après un premier set maîtrisé sans grande difficulté, on s'attendait à un match sans histoire pour le Suisse, mais il n'en a rien été. Dans les trois manches qui ont suivi, Federer a enchaîné les approximations, commettant un nombre incalculable de fautes directes (76), et les occasions manquées (3 balles de break converties sur 11 obtenues).

Si on ajoute à cela un service défaillant (10 doubles fautes et 49% de premières balles), on obtient un match catastrophique du n°2 mondial, comme il n'en réalise que très rarement [VIDEO].

En face, Millman a joué un très bon Tennis, sans forcément faire le match de sa vie, mais en profitant parfaitement des errances du "Maestro" pour se hisser vers son tout premier quart de finale en Grand Chelem. Un exploit d'autant plus remarquable lorsque l'on sait que c'est aussi la première fois de sa carrière que l'Australien, 55ème joueur mondial, s'offre un membre du top 10. Pour Federer au contraire, c'est la première défaite contre un joueur classé au delà de la 50ème place mondiale à l'US Open.

Millman : "Je me sens un peu coupable"

En conférence de presse après la rencontre, les deux joueurs sont revenus sur cette immense surprise.

Le Suisse, qui ne se cherche que très rarement des excuses après une défaite, a cette fois reconnu bien volontiers que les conditions climatiques étaient pour beaucoup dans le faible niveau de jeu qu'il a affiché tout au long de la partie. "J'ai eu du mal avec les conditions, l'humidité surtout. [...] Ça devient difficile de respirer, et quand ça te frappe, c'est très difficile de s'en sortir", a ainsi expliqué le Bâlois.

De son côté, l'Australien peinait à croire à l'exploit qu'il venait de réaliser et semblait presque désolé d'avoir fait tomber Roger Federer. "Je me sens un peu coupable, parce qu'il n'était pas dans sa meilleure forme aujourd'hui, c'est certain. [...] Pour que je le batte, il fallait qu'il ait un jour sans et que je sois dans un bon jour", a reconnu Millman. Cela fait donc désormais 10 ans que Federer n'a pas remporté le Grand Chelem new-yorkais. Mais nul doute que le Suisse sera encore présent l'année prochaine pour tenter de soulever un trophée qui le fuit depuis 2008.