Karolina Pliskova a mis un terme à la jolie série de victoires de la Japonaise Naomi Osaka. La récente vainqueur de l'US Open restait sur dix matchs remportés d'affilée. Après le Grand Chelem américain, Osaka avait l'occasion de remporter le tournoi de Tokyo mais elle est tombée face à la tchèque. Cette finale s'est jouée en deux sets (6-4, 6-4) et une heure et trois minutes de jeu.

Karolina Pliskova trop forte pour Naomi Osaka

La tchèque a réussi à tenir en échec la japonaise.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Pourtant le match débutait bien pour Osaka qui a gagné son premier point sur un ace sur son premier service au premier jeu de la partie. Puis la japonaise a réussi à infliger deux jeux blancs sur son service à son adversaire.

Mais la tchèque n'a pas lâché l'affaire et est revenue au score. Elle a même pris le contrôle de cette première manche en breakant Osaka à 3-2. Un avantage qu'elle n'a jamais perdu et qui lui a permis de remporter le premier set (6-4). A partir de ce moment, Naomi Osaka a semblé perdue et n'a rien pu faire pour empêcher Pliskova de gagner le match et par la même occasion le onzième titre de sa carrière. Déjà finaliste du tournoi en 2016, Osaka a perdu l'occasion de remporter son troisième titre cette saison. Karolina Pliskova [VIDEO]a avoué, dans des propos relayés par le site L'Equipe, être heureuse d'avoir remporté cette finale sans passer par un troisième set. La tchèque avait gagné ses trois derniers matchs en trois sets. Karolina Pliskova s'est aussi beaucoup appuyée sur son service pour battre une Osaka qui malgré tout était en méforme.

Le match de trop pour Naomi Osaka ?

En effet car même si elle a parfaitement bien lancé son début de match, Naomi Osaka [VIDEO] s'est ensuite retrouvée dans une situation compliquée.

Notamment dans le second set de la partie où ses gestes de nervosité ont parasité son jeu. Nervosité dont elle était pleinement consciente puisqu'elle s'est alors retournée vers son coach, Sascha Banji, pour lui dire : «Je me sens si nerveuse !». Osaka est également apparue fatiguée ce qui est normal puisqu'elle a fait une série de dix victoires de suite sans oublier que depuis le début du tournoi japonais, elle avait toujours gagné ses matchs sans perdre un seul set. En tout cas, Naomi Osaka vient de nouveau de montrer qu'elle sera un danger pour toutes les autres joueuses dans les prochains tournois. En attendant, l'ancienne numéro 1 mondiale Karolina Pliskova doit savourer sa victoire obtenue contre la jeune japonaise de 20 ans.