La CAN (Coupe d'Afrique des nations de Football) 2019 est l'une des disciplines sportives les plus adulées du continent. L'organisation de cette grande compétition nécessite notamment un apport inhérent en infrastructures. La société de construction Mota-Engil Africa en est résolument l'une des principales pionnières pour cette mission d'aménagement. En effet, elle s'est matériellement illustrée dans la livraison effective du stade [VIDEO] Roumdé-Adja de la ville de Garoua, celle de son stade annexe et d'un hôtel 4 étoiles de 70 chambres.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Un matériel de construction est donc arrivé par l'aéroport de Yaoundé Nsimalen, avec environ 50 tonnes d'équipements qui serviront à réaliser les pelouses dudit stade.

Peu avant de débuter les travaux, la commune urbaine de la ville de Garoua s'est assurée que le terrain indiqué serait disponible pour commencer les travaux.

C'est ainsi que l'on a constaté le ratissage d'une partie du quartier populaire Roumdé-Adja et de ses alentours. Par ailleurs, les populations délogées ont été recensées et dédommagées par l'État du Cameroun, évitant ainsi toute démesure sociétale. Mota-Engil Africa, dans son optique d'aménagement structurel, a ainsi pu réunir une panoplie d'entrepreneurs qualifiés et affrétés pour la réussite de cette grande fête africaine du ballon rond.

La CAN 2019 sous une nouvelle ère

Le Cameroun qui a la lourde responsabilité d'organiser cette édition, s'est même vu confirmer cette tâche le mardi 2 octobre 2019, en présence du président de la CAF Ahmad Ahmad et du chef de l'État du Cameroun son excellence Paul Biya. Reçu dans les locaux du palais de l'unité en présence du célèbre footballeur Samuel Eto'o, Ahmad Ahmad s'est dit satisfait de l'avancement des travaux engagés pour cette grande rencontre continentale. Le matériel de construction utile à Mota-Engil Africa, survient à bon escient telle une aubaine au regard de la finition des travaux pour la ville de Garoua.

Ce matériel livré est essentiellement constitué de tracteurs, de tuyaux, d'engrais et de tous les équipements nécessaires pour finaliser intégralement la pelouse du stade. S'étant activé dans cet apanage de matériaux constitués pour la clôture des travaux, Mota-Engil Africa a dû procéder à un recrutement massif d'ouvriers pouvant travailler matin et soir sur ses différents chantiers. Avec cet arrivage d'équipements modernes, les équipes déjà installées sur les lieux à Garoua pourront dorénavant travailler d'arrache-pied sur les nouveaux bâtiments.

Mota-Engil Africa opte pour une efficience des travaux

L'un des responsables du déroulement des travaux, le dénommé Raoul Bertrand Mbenjo, assure que les bâtiments seront livrés dans les six semaines au plus tard.Toutefois, dans les prévisions de livraison, il est également prévu d'accueillir quatre autres containers d'équipements électrotechniques et électromécaniques. En outre, toujours dans cet engrenage de réhabilitation et de rénovation, cinq nouvelles cargaisons dirigées par bateaux seront acheminées la semaine prochaine à partir de Douala.

En autres combinaisons conceptuelles, tous les éléments composant la toiture du stade d'entrainement feront également partie de ces prochaines cargaisons. Malencontreusement, le 7 septembre, un coffrage comptant pour la construction de l'hôtel 4 étoiles s'est écroulé sous le coup de l'humidité et de la fragilité des poutres. Heureusement aucune perte en vie humaine n'avait été enregistrée et Mota-Engil Africa avait tenu à rassurer l'opinion publique : les travaux se poursuivaient sans encombrement. La construction du stade annexe de football [VIDEO], contenant 1000 places couvertes, consiste assurément à viser une stratégie conceptuelle dans le but de rattraper le retard accumulé lors de l'arrêt des travaux. Monsieur Raoul Bertrand Mbenjo va notamment confirmer devant la presse du pays que le mois de décembre verra toutes les livraisons prêtes à accueillir cette grande fête du football.