Le tournoi de Bercy affiche un enjeu de taille pour les deux joueurs, qui visent la place de numéro 1 mondial. Rafael Nadal, son actuel détenteur, compte 215 points d'avance sur Novak Djokovic. L'Espagnol va cependant remettre 180 points en jeu, acquis l'année passée en atteignant les quarts de finale du tournoi de Bercy.

L'idée est donc simple. Le joueur qui ira le plus loin dans le tableau endossera le costume de N.1 dès lundi prochain. En revanche, s'ils s'inclinent tous les deux au même stade, Nadal gardera sa place de leader du circuit ATP, qu'il occupe depuis le mois de juin. Si Nadal et Djokovic maintiennent leur statut de têtes de série N.1 et 2 du tableau, ils s'affronteront en finale du Masters 1000.

Un potentiel choc des titans, au bout duquel un seul sortira leader.

Djokovic en pleine lancée

Le Serbe est, depuis quelques mois, inarrêtable [VIDEO]. Début octobre, il remportait son 32e Masters 1000 à Shanghaï. Cette victoire était la prolongation de son incroyable été, durant lequel il n'avait perdu qu'un seul match. Djokovic a notamment remporté Wimbledon et l'US Open, s'octroyant ainsi ses 13ème et 14ème titre en Grand Chelem.

Le niveau tennistique de "Nole" est d'autant plus exceptionnel [VIDEO] du fait de son absence de presque deux ans du circuit ATP pour cause de blessure. Le Serbe avait également subi une opération du coude en février, rendant sa saison plus qu'incertaine. Djokovic a rapidement su revenir à son plus haut niveau, engrangeant de la confiance au fur et à mesure de ses victoires.

Le tournoi de Bercy est donc l'occasion parfaite pour parvenir à son objectif ultime, "atteindre la place de numéro 1 d'ici la fin de l'année". C'est ce qu'il avait confié en conférence de presse après son sacre en Chine.

Le retour de Nadal

Le déroulement de la saison d'été de l'Espagnol est différent. Le Majorquin avait été stoppé par une blessure au genou droit à l'US Open, le contraignant d'abandonner en demi-finale face à l'Argentin Juan Martín del Potro. Un coup dur pour Nadal, habitué aux combats acharnés sur les courts. Il avait également été contraint de renoncer à la demi-finale de la Coupe Davis opposant l'Espagne à la France, ainsi qu'à la tournée asiatique.

L'actuel N.1 mondial revient probablement plein d'énergie, prêt à en découdre et à rattraper le temps perdu à cause de sa blessure. Il devra donc faire mieux que Novak Djokovic pour garder sa place sur le trône.