Le Real Madrid change de visage. Depuis lundi soir, c'est en effet Santiago Solari qui est le nouvel entraîneur de l'équipe première. L'ancien joueur merengue a été nommé par intérim afin de succéder à Julen Lopetegui. Ce dernier a été limogé après quatre mois seulement, la faute à un début de saison raté en Liga et moyen en Ligue des champions.

Dans son communiqué de ce lundi, le Real Madrid [VIDEO] rejette d'ailleurs la faute de ce début de saison raté sur Julen Lopetegui, assurant qu'il existe un gouffre entre les résultats obtenus et la qualité de l'effectif. Pour Floretnino Pérez, qui a laissé partir Cristiano Ronaldo lors du dernier mercato estival sans parvenir à le remplacer, l'heure de la remise en question n'est donc pas encore arrivée.

Mais du côté de l'effectif, c'est une toute autre histoire.

Le vestiaire du Real Madrid sous tension

Le vestiaire du Real Madrid [VIDEO] était plutôt favorable au maintien de Julen Lopetegui au poste d'entraîneur. Après la lourde défaite lors du Clasico, Casemiro avait d'ailleurs tenu à défendre son coach, assurant que ' la saison est une catastrophe, les joueurs sont coupables, tous '. Pour le Brésilien, il n'était donc pas question de taper sur Lopetegui, mais plutôt sur un effectif qui ne fait pas les efforts.

Capitaine du Real Madrid, Sergio Ramos a peu goûté les propos de son partenaire. ' C’est déplacé de dire ça. Ce n’est pas le jour pour trouver un coupable. On doit tous faire notre autocritique et, parfois, c’est la faute des joueurs, mais on a tout donné ', a-t-il confié dans des propos repris par Marca.

Un Ramos qui a tout tenté pour sauver la tête de Julen Lopetegui, en vain.

Solari veut remettre le Real Madrid sur les rails

Santiago Solari va donc devoir remettre de l'ordre dans son vestiaire, mais aussi redonner de la confiance à un groupe meurtri par ce début de saison raté. Le nouveau coach effectuera sa première dès ce mercredi. Le Real Madrid se déplace en effet du côté de Melilla à l'occasion des 16èmes de finale allers de la Coupe du Roi.

Neuvième de Liga, le club merengue aura ensuite l'occasion de renouer avec le succès en championnat en recevant Valladolid, samedi après-midi, au stade Santiago Bernabeu. Si ces deux rencontres se passent bien, Santiago Solari pourrait alors être confirmé dans ses fonctions jusqu'à la fin de saison. Pour le moment, il est toujours nommé par intérim, la presse espagnole cherchant à savoir qui sera l'heureux élu.