Le Real Madrid était au sommet de sa gloire en mai dernier. Sous l'égide de Zinédine Zidane, le club merengue a en effet obtenu une troisième victoire d'affilée en Ligue des Champions. Mais à présent, sans le technicien français de 46 ans, la donne est bien différente. Et alors que Julen Lopetegui [VIDEO], son successeur, a connu de bons débuts avec cette formation, il est désormais dans une bien mauvaise passe. L'équipe n'a pas marqué depuis 4 rencontres, et plusieurs grands noms du vestiaire madrilène n'adhéreraient pas aux méthodes du nouveau coach, selon la presse. D'après As, l'ex-sélectionneur de la Roja sera évincé en cas de lourde défaite contre le FC Barcelone, le 28 octobre prochain.

Lopetegui en grand danger quelques mois après son arrivée

Suite au départ surprise de Zidane, Florentino Perez, le président du Real Madrid, a eu bien du mal à lui trouver un successeur. C'est finalement Julen Lopetegui qui prendra sa place. Le natif d'Asteasu présentait un profil intéressant dès ses grands débuts avec la Casa Blanca. L'équipe a eu de bons résultats en Liga, ainsi qu'un premier match convaincant contre l'AS Rome.

Mais depuis quelques rencontres, rien ne va plus dans l'écurie espagnole. Même si les journaux ibériques affirment que Lopetegui n'est pas encore clairement en danger vis-à-vis de sa place, As livre quant à lui un constat assez alarmant. Dans ses colonnes, le média évoque ainsi un remplacement de l'entraîneur en cas de défaite face au FC Barcelone, le 28 octobre prochain.

Santiago Solari, qui est l'actuel manager de l'équipe réserve, la Castilla, pourrait lui succéder à la tête du Real Madrid. Antonio Conte, libre depuis cet été, serait également l'une des possibilités de la direction merengue.

Bientôt la fin de l'ère Lopetegui ?

Julen Lopetegu [VIDEO]i est l'entraîneur du Real Madrid depuis le 12 juin dernier. Après avoir perdu sa place de coach de la sélection nationale, l'homme de 52 ans se retrouve en danger quant à sa place dans l'une des plus grandes écuries européennes. Désormais, il lui reste trois matchs pour redresser la barre et inverser la tendance.

Si Lopetegui doit sortir du Real, ça ne sera pas la première fois. En effet, lorsqu'il entraînait le Rayo Vallecano en 2003, il a été démis de ses fonctions en cours de saison. Avec le FC Porto, dont il a pris la tête en mai 2014, le scénario a été identique. Après seulement deux saisons dans ce club, il a été démis de ses fonctions en janvier 2016.