Toronto, privé de Leonard par précaution, se déplaçait en Californie pour affronter des Lakers en back-to-back après une belle victoire contre Portland. Les Raptors sont en pleine forme, la transition après DeRozan semble bien réussie et ils ont engrangé 8 victoires pour une seule défaite tandis que l'équipe de Lebron James se cherche encore et a un bilan mitigé de 4 victoires et 5 défaites, insuffisant pour le moment.

Toronto trop chaud pour les Lakers

Ibaka est immédiatement en feu côté Raptors et les locaux sont incapables de le stopper. Bien accompagné par Green (15 pts), l'intérieur permet à son équipe de prendre jusqu'à 31 points d'avance dans le premier quart-temps !

James [VIDEO] (18 pts, 6 passes) et McGee essayent de remonter la pente mais Siakam (16 pts, 13 rebonds), starter cette nuit, et le banc de Toronto font le boulot, comme à leur habitude, particulièrement Wright et Valanciunas (11 et 14 pts).

71-49 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Kuzma (24 pts) et Lebron donnent le change mais Ibaka est toujours aussi chaud (34 pts à 15/17 au tir et 10 rebonds), tout comme Lowry (21 pts, 15 passes, 6 rebonds). Les carottes sont cuites.

Dans le dernier quart-temps, les remplaçants s'affrontent et L.A. revient même à -10 mais trop tard pour espérer quoi que ce soit de cette partie. Les Lakers s'inclinent 121-107 et la possible arrivée de Chandler dans le secteur intérieur ne serait pas du luxe au vu de la domination des Raptors dans ce secteur.

Philadelphie et San Antonio perdent

Les 76ers ont mordu la poussière face à Brooklyn en s'inclinant 122-97, encore une fois hors de leurs bases.

Russell (21 pts), Hollis-Jefferson (21 pts) et LeVert (20 pts) se sont faits plaisir face à une équipe de Philadelphie méconnaissable par moments. Simmons termine malgré tout avec 20 points et 12 rebonds, Embiid avec 16 points et 15 rebonds.

Orlando a créé la surprise en allant s'imposer 117-110 du côté de San Antonio. Après avoir très largement mené, notamment grâce à Gordon (26 pts), Fournier (16 pts, 7 passes) ou Ross (18 pts), le Magic s'est fait un peu peur en laissant les Spurs revenir à -5 mais ont assuré la victoire malgré tout.

Portland a facilement battu Minnesota [VIDEO] sans Butler 111-81 avec une belle prestation de Nurkic (19 pts, 12 rebonds) pendant que Washington gagnait enfin un match, en l'occurrence face à New York. Wall et Beal (26 et 22 pts), bien secondé par Morris (16 pts, 6 rebonds, 5 passes), ont pris leurs responsabilités.