Novak Djokovic a finalement été battu. Et c’est Karen Khachanov qui a été l’auteur de cet exploit en remportant la finale du Rolex Paris Masters en deux sets et 1h37 de jeu (7-5, 6-4). Redevenu invincible depuis plusieurs mois, le “Djoker” restait invaincu depuis vingt-deux matchs [VIDEO]. Il manque donc la passe de cinq sur le tournoi parisien mais pourra se consoler avec sa place de numéro un mondial qu'il retrouve deux ans après en détrônant Rafael Nadal.

Le Russe de 22 ans profite quant à lui de ce coup d’éclat pour ponctuer une semaine de rêve et remporter le premier Master 1000 de sa jeune carrière.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Il rejoint ainsi ses compatriotes Marat Safin (2000, 2002, 2004) et Nikolay Davydenko (2006) au palmarès du tournoi parisien.

Djokovic a pêché physiquement

Djokovic a paru cependant émoussé durant cette finale.

Après avoir mené 3-1, 30-0, il a complètement lâché au niveau physique et psychologique. La demi-finale remportée en trois heures la veille face à Roger Federer a clairement fait effet, et ça s’est vu. Les jambes lourdes, en retard sur les balles, “Nole” n’a pas semblé être en mesure de pouvoir renverser la vapeur.

Il a donné quelques explications sur son état de fraîcheur après la rencontre sans trop vouloir s’étaler sur le sujet : "Je n'avais pas assez récupéré mais je ne veux pas en parler. Je n'avais pas le petit plus sur mes coups comme le reste de la semaine", préférant insister sur le bilan qu’il dresse après le tournoi : "Je suis satisfait de ma semaine, je vais être n°1 mondial officiellement lundi. Que demander de plus ? J'ai gagné plus de vingt matches de suite sur le circuit et j'ai eu cinq derniers mois de l'année incroyables. J'arrive en fin de saison avec beaucoup de confiance."

Un troisième titre en 2018 et une 11e place mondiale pour Khachanov

Le Russe, lui, doit se sentir plus frais et confiant que jamais.

En remportant le premier Masters 1000 de sa carrière et en accrochant une 11e place mondiale, il sait qu’il vient de vivre le plus beau moment de sa jeune carrière. : "Bien sûr, c'est l'un de mes plus gros titres, mon plus grand accomplissement. J'ai décroché la lune. C'est une superbe façon de terminer la saison. Je ne pleure peut-être pas mais je suis très heureux. Je suis vraiment satisfait de la façon dont j'ai joué ici cette semaine. Match après match, j'ai haussé mon niveau de jeu contre tous ces joueurs du Top 10 et Novak aujourd'hui."

Après avoir remporté les tournois ATP 250 de Marseille et Moscou cette année, il réalise donc une performance de taille pour remporter son troisième titre de l’année. Cet exploit doit lui permettre de franchir un cap. Tout au long du tournoi et surtout en finale, il a montré qu’il a le potentiel physique et mental pour continuer sur sa lancée. Sa 11e place ne lui permettra pas de participer au Masters de Londres (ATP Finals) [VIDEO] mais peut lui faire espérer de très belles choses pour les mois à venir.