Depuis la disparition de l‘avion transportant l’attaquant argentin vers son nouveau club de Cardiff City, occasionnant un transfert record pour les deux clubs, le FC Nantes avait l'esprit tourné vers la famille du joueur et l’espoir de retrouver les deux occupants de l'appareil survolant la Manche. Dix jours se sont écoulés depuis, et même si le coeur n’y est pas, le FC Nantes a dû reprendre sa route. Durant cette soirée où il fut difficile de retenir ses larmes, le stade de la Beaujoire et tout le peuple nantais ont souhaité rendre un vibrant hommage à leur attaquant, à la hauteur de l'homme et du joueur qu’il est.

La communion de tout un stade, des fans de Cardiff présents

Les personnes présentes hier soir dans les travées de la Beaujoire, se rappelleront très certainement de cette soirée où tout le monde n’avait que Emiliano Sala en tête. Avant le coup d’envoi, l'atmosphère était déjà lourde.

Supporters, dirigeants, adversaires, joueurs et anciens joueurs, tous ont souhaité apporter leur soutien dans ce moment. Les joueurs nantais, comme leurs homologues stéphanois, se sont d'abord échauffés avec un t-shirt spécialement conçu où l’on pouvait lire les inscriptions “On t'aime Emi” ou “Pray for Sala”, pendant que les supporters ont scandé le nom de leur ancien numéro 9 pendant de longues minutes.

Des fans de Cardiff ont également fait le déplacement jusqu'à Nantes afin d'afficher leur soutien à un joueur qu'ils n’auront jamais vu jouer en déployant une banderole : "On ne t'a jamais vu jouer et jamais vu marquer, Emiliano notre beau Bluebird nous t'aimerons pour toujours".

Le match arrêté à la 9ème minute, un ultime tour d'honneur

L’émotion est clairement montée d’un cran juste avant le coup d’envoi.

Les joueurs nantais ont d'abord fait leur apparition sur la pelouse avec un maillot floqué “Sala” sur le dos. Dans les tribunes, les membres de la Brigade Loire ont déplié une énorme photo du buteur vedette des canaris cette saison, auteur de 42 buts en plus de deux saisons au FCNA, jusqu’au rond central où un grand portrait de lui a été déployé. A la 9ème minute, le jeu s’est arrêté pour un ultime hommage de toute la famille du Football en la mémoire du joueur argentin.

Un moment où coach Vahid aura eu du mal à contenir ses larmes.

La rencontre se soldera par un match nul (1-1). Rémy Cabella avait ouvert le score pour les Verts, en ayant eu l'élégance de ne pas célébrer son but, avant que Majeed Waris n’égalise en réceptionnant un centre de Kalifa Coulibaly, après un contre éclair superbement mené.

Mais l'essentiel n'était pas là. Cette soirée s’est terminée par un dernier tour de terrain sous les applaudissements et les chants. Nantes aura réservé le plus beau des hommages à Emiliano Sala, figure du foot en France où il aura grandi pendant près de 10 ans. On retient l’image d’une personne des plus attachantes et un battant au coeur d’or. Nul doute qu’il aura toujours une place dans le nôtre.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite