Cette nuit, les Lakers de Los Angeles affrontaient les Spurs de San Antonio au Staples Center. Deux franchises mythiques de la ligue, toutes deux dans une forme de reconstruction ; DeRozan (qui semble s'acclimater facilement) est arrivé dans le Texas pour renforcer une équipe abandonnée par Leonard et James en Californie pour redonner de l'éclat à des Lakers bien ternes depuis plusieurs années. Ces derniers jouaient sans Rondo et Ingram, suspendus suite à la bagarre les impliquant avec Chris Paul.

James un peu juste au final

Dès le départ, DeRozan et Aldridge (37 pts, 10 rebonds) malmènent Los Angeles qui comptent 17 points de retard après seulement sept minutes de jeu.

Ball maintient la tête des siens hors de l'eau comme il peut (14 pts, 6 rebonds, 6 passes) mais les Lakers encaissent 40 points dans le premier quart !

Lebron n'est pas au mieux et Los Angeles s'en remet à Hart (20 pts, 10 rebonds) et McGee (16 pts, 8 rebonds) pour revenir dans la partie. DeRozan (32 pts, 14 passes, 8 rebonds) et Aldridge permettent aux Texans de mener 65-60 à la mi-temps.

A la reprise, James sort de sa tanière et tient la baraque avec Kuzma (37 pts). Los Angeles [VIDEO] revient et prend même l'avantage pour la première fois dans le quatrième quart. Les équipes sont à la lutte mais San Antonio finit par prendre 8 points d'avance à 1 minute de la fin du match.

Mais les angelinos ne lâchent rien et c'est Lebron (32 pts, 14 passes, 8 rebonds) qui égalise à 128-128 avec un énorme shoot à distance.

La prolongation commence, la salle est en feu. Les Lakers sont solides et font la course en tête, Lebron régale mais Forbes et Gay (16 pts chacun) ramènent leur équipe à -1. James manque deux lancers et après un temps-mort, Mills crucifie Los Angeles. 143-142. James a la balle de match mais manque son tir, San Antonio s'impose après une partie folle.

Toronto reste serein

Les Raptors se sont imposés 127-106 face à Charlotte malgré un Walker encore en jambes (26 pts, 5 passes, 5 rebonds). Les canadiens ont brillé collectivement, emmenés par Leonard (22 pts) et Lowry (16 pts, 14 passes). Batum et Parker n'ont rien pu changer pour les frelons (respectivement 13 et 6 pts).

Fournier a pesé dans la victoire d'Orlando 93-90 face à Boston en inscrivant 14 points et en distribuant 10 passes décisives. Vucevic a fait très mal aux Celtics (24 pts, 12 rebonds) malgré les 22 points de Irving.

Milwaukee a battu New York 124-113 grâce à Antetokounmpo (31 pts, 15 rebonds) et Middleton (30 pts). Ntilikina [VIDEO] a encore rendu une feuille de statistiques trop faible avec 5 points et 5 passes en 35 minutes.