10 victoires en 10 matchs de Ligue 1, une attaque de feu, une défense de fer, des joueurs qui adhèrent au style de jeu de leur nouveau coach avec une communion clairement affichée : tout porte à croire que tout va bien dans le meilleur des mondes à Paris. Pourtant, en coulisses, l’entraîneur parisien Thomas Tuchel n’aurait pas tout à fait le même sourire que l’on perçoit habituellement avec lui sur les pelouses françaises. La raison ? Les rapports avec le directeur sportif Antero Henrique ne seraient pas au beau fixe avec des désaccords sur plusieurs dossiers.

Le dernier mercato non satisfaisant ?

Devant travailler en collaboration sur le recrutement, l’Allemand reprocherait à son directeur sportif de ne pas avoir répondu à ses requêtes lors du dernier mercato, notamment dans la recherche d’un milieu de terrain pouvant être utilisé comme sentinelle.

Ajoutez à cela les ventes réalisées cet été de Javier Pastore à l’AS Rome et de Giovani Lo Celso au Betis Séville, le secteur de jeu qui faisait la force du PSG ces dernière années se retrouve assez déplumé. Ce qui oblige Thomas Tuchel à effectuer certains bricolages, comme le positionnement de Marquinhos devant la défense, qui n’a pas franchement rassuré à ce poste jusqu’à présent.

Tuchel hausserait donc le ton et ne souhaiterait pas que ce scénario se reproduise à l’avenir. Il se sait aussi attendu sur la scène européenne avec un choc ce mercredi soir contre Naples, et les récents pépins physiques de ses ouailles [VIDEO] ont dû lui donner quelques sueurs froides. Quant à Antero Henrique, qui ne vit pas sa première tension en interne, il se sentirait plus que jamais fragilisé. Le Portugais tenterait de renforcer sa position en nommant des compatriotes à des postes importants au sein de l’organigramme du PSG, notamment dans la formation.

Mais ces choix ne feraient pas forcément l’unanimité.

Luis Fernandez de retour dans de nouvelles fonctions

L’ancien joueur et entraîneur emblématique du PSG va devenir ambassadeur du club. Le poste lui aurait été confirmé par Jean-Claude Blanc, le Directeur Général Délégué. Ce poste lui avait été toutefois déjà promis l’été dernier, poussant Luis Fernandez à déclarer au début du mois d’octobre qu’il restait sans nouvelles de la part de sa direction.

Pour rappel, Fernandez avait été nommé directeur sportif du centre de formation [VIDEO] en août 2017, notamment pour faire le lien entre l'entourage des joueurs et les éducateurs parisiens. Mais après plusieurs divergences avec Antero Henrique, le club avait effectué une réorganisation générale de son centre de formation, poussant clairement Fernandez vers la sortie.

Il continuait toutefois de toucher un salaire sans pour autant exercer une quelconque fonction et était prié de ne plus se présenter au Camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye.

On a connu pire comme situation précaire. Heureusement pour lui, son soutien au sein de la direction parisienne va lui permettre de reprendre du service très bientôt.