Marcus Berg, joueur et attaquant suédois a fait une révélation quelques heures après la rencontre entre la Turquie et son pays. Alors que son équipe a eu la bonne idée de s'imposer (1-0) dans le cadre de la Ligue des Nations [VIDEO], le joueur de 32 ans a déclaré avoir eu une discussion avec l'arbitre de la partie Istvan Kovacs à la pause. En effet, l'arbitre lui aurait promis deux penalties, en cas d'erreur en première période.

De l'humour ou une véritable triche ?

C'est une polémique qui enfle depuis quelques heures maintenant et pour cause.

Publicité

Suite à la rencontre entre la Turquie et la Suède [VIDEO] (0-1), Marcus Berg a révélé que l'arbitre lui avait promis de siffler deux pénalties pour son pays en cas de faute dans la surface : "A la mi-temps, j'ai parlé à l'arbitre à cause d'un penalty qu'il ne nous a pas accordé" commence-t-il par déclarer avant de relayer son propos : "Je lui ai donné mon point de vue sur l'action" a-t-il dit également.

Marcus Berg déclare ensuite que l'arbitre de la rencontre lui a fait une promesse : "Si je vois que je me suis trompé sur l'action, je te donnerai deux penalties en deuxième mi-temps".

La question que l'on peut se poser, c'est : est-ce que l'arbitre faisait de l'humour ou était-il vraiment sérieux ? Une chose est certaine, cette histoire fera parler encore quelques temps puisqu'il est impossible, après cette déclaration de ne pas se dire que l'arbitre a peut être été influencé par la discussion avec le joueur.

La Turquie envisage de porter réclamation

Ces révélations ne devraient pas rester en l’état. En effet, selon les dernières informations, il semblerait que la fédération turque envisage de contester le résultat de cette rencontre.

Publicité

Il faut dire que grâce à cette victoire, la Suède est toujours en course pour une montée en Ligue A en cas de victoire contre la Russie ce soir. Par contre, de son côté, la Turquie n'a pas pu empêcher de voir son pays relégué en Ligue C après cette défaite.

Dominatrice tout au long de la rencontre, cette défaite avait déjà eu du mal à passer une première fois, mais après cette déclaration, c'est encore plus difficile. La fédération turque devrait réagir rapidement et faire valoir son droit de regard et cela, même si, sur cette action précise, la faute semble réelle. Marcus Berg a obtenu le penalty en faisant usage de son corps.

Une chose est certaine, on risque d'entendre encore parler de cette action durant les prochains temps et on risque, si la triche est avérée, d'avoir un énorme scandale...