Le PSG a eu chaud. Mercredi soir, sur la pelouse de la Meinau, à Strasbourg, le club parisien a bien failli connaître sa première défaite de la saison en Ligue 1. Après une première période très difficile, marquée par l'ouverture du score du Strasbourgeois Kenny Lala, Paris a réussi à égaliser lors du deuxième acte grâce à un penalty transformé par Edinson Cavani. Le PSG [VIDEO] demeure ainsi invaincu en Ligue 1 cette saison.

Privé de Neymar et avec Kylian Mbappé sur le banc de touche au coup d'envoi, le PSG a reçu un avertissement : chaque déplacement peut s'avérer difficile si l'intensité n'est pas au rendez-vous.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Les Parisiens savent donc qu'il leur faudra mettre l'intensité nécessaire dans le jeu dans une semaine, lors de leur déplacement à Belgrade, capital afin de poursuivre l'aventure en Ligue des champions.

Verratti, toujours aussi nerveux avec le PSG

Des joueurs parisiens qui sont apparus, mercredi soir, assez nerveux sur la pelouse de la Meinau. Après la rencontre, Marco Verratti s'en est expliqué en zone mixte. « Quand ça commence à insulter ta famille dès les premières minutes, tu pètes un câble. Mais c'était une façon aussi de nous faire sortir du match », a lâché le milieu de terrain italien. Ce dernier aurait donc été la cible d'insultes de la part de joueurs alsaciens.

Faire « dégoupiller » Marco Verratti fait partie des stratégies régulièrement adoptées par les adversaires du Paris Saint-Germain. En effet, le milieu de terrain italien perd très vite son sang-froid, lui qui est très fréquemment sanctionné par les arbitres. Face à Liverpool, en Ligue des champions, il avait frôlé l'exclusion.

Mercredi soir, il a reçu un carton jaune en toute fin de rencontre.

Le PSG au repos ce week-end

En raison du mouvement des gilets jaunes, le PSG [VIDEO] a vu son match de la prochaine journée de Ligue 1 reporté. Un break bienvenu pour les Parisiens, qui vont pouvoir souffler avant un déplacement crucial sur la pelouse de l’Étoile rouge de Belgrade, mardi prochain. Il s'agit de la dernière journée de la phase de poules de Ligue des champions.

Pour le moment, le PSG occupe la deuxième place du groupe C, un point derrière Naples et deux unités devant Liverpool. Paris a donc son destin en main et validera son ticket pour les huitièmes de finale de la C1 en cas de succès. En cas de match nul ou de défaite, le PSG devra alors regarder de près le résultat du match opposant Liverpool à Naples.