Le tirage au sort de la FA Cup Anglaise, va mettre face à face, deux clubs qui auraient bien besoin d'aller jusqu'au bout de cette compétition, pour ne pas faire une année vierge de titres. En effet, Manchester United et Arsenal vont faire la belle affiche de ce prochain tour. Les deux clubs sont en grande délicatesse en championnat, avec des résultats en dents de scie. Ils ont cependant en commun tous les deux, l'urgence de redémarrer une histoire après le départ d'un manager à très forte personnalité. A partir de là, les deux clubs peuvent envisager la suite un peu différemment, même si leur chemin va se croiser en Coupe.

Arsenal et l'ombre de Wenger

Arsenal est devant le club Mancunien au classement du championnat, mais comme on pouvait l'imaginer, l'après Wenger n'est pas facile. On n'efface pas 22 ans de présence comme cela, même si la fin de règne du dirigeant français fut poussive. On sait bien, qu'au-delà des résultats sportifs, le technicien français pouvait faire valoir notamment auprès des actionnaires du club de la capitale, des résultats financiers positifs.

C’est pour cela, qu'il a profité de la bienveillance du club au niveau strict des résultats sportifs.

Son savoir-faire, est d'ailleurs en passe d’être récupéré par le PSG. A sa suite, Unai Emery essaye de donner depuis le début de saison plus de rigueur défensive et de hargne à son collectif. On va considérer, que les débuts sont prometteurs, mais que cela demande bien sûr à être confirmé. Dans tous les cas, il semble bien trop tôt pour espérer se mêler à la course au titre, et la coupe d'Europe n'est encore qu'une chimère.

Le calme après la tempête Mourinho

Du côté de United on voit rouge, car la réussite du grand rival "citizen", a coïncidé avec le début catastrophique des Reds devils, emmené par José Mourinho, celui-ci, a d'ailleurs été remercié.

Il semblerait, que le « spécial one » n’était plus spécial aux yeux des dirigeants, des supporters, et même pour certains joueurs cadres de l'équipe. Il a dû laisser sa place à l’éternel « super sub » de Manchester, à savoir Ole Gunnar Solskjær. Celui-ci, a de nouveau fait une entrée gagnante, cette fois au poste d’entraîneur. D'ailleurs, comme lorsqu'il était joueur, son apparition sur la pelouse, a fait du bien à l'équipe, qui a retrouvé de l'allant et des résultats probants depuis quelques matchs.

Cependant, il serait étonnant, que cela suffise pour faire gagner la coupe d’Europe, comme il avait fait en tant que joueur, avec ses deux buts contre le Bayern de Munich en 1999.

C'est pour cela, que l'on devrait donc profiter d'un très excitant 16e de finale de la FA Cup entre deux clubs et deux managers en quête du moindre titre. Cela ferait désordre de faire une saison vierge à ce niveau d'exigence.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite