Tout le monde connaît le parcours incroyable du grand joueur qu'était Eric Abidal sous la tunique du FC Barcelone. Il a participé à de nombreux succès et fut l'un des protagonistes titulaires, sans doute, de la meilleure ère du club blaugrana, soulevant de nombreux titres avec un jeu qui a marqué à jamais l'histoire du Football.

Officialisé directeur sportif du FC Barcelone le 7 juin dernier, Eric Abidal a déjà su marquer le recrutement catalan et imposé sa patte française à l'effectif blaugrana, notamment avec un dernier gros coup en date, Todibo qui arrivera gratuitement l'été prochain.

Un recrutement intelligent

Le Français flaire les bons coups tout en étant extrêmement pragmatique. Ainsi, cet été lors du mercato, il a su combler quelques postes qui faisaient défaut au club blaugrana depuis quelques saisons en attirant notamment Clément Lenglet pour seulement 35 millions ou encore Moussa Wagué au poste de latéral droit dont on attend d'ailleurs encore son premier match en équipe première. Des postes qui étaient à combler et dont on saluera le recrutement dans le cas de Clément Lenglet qui remplace parfaitement Samuel Umtiti depuis quasiment le début de saison.

Abidal a aussi su combler le départ d'Iniesta avec l'arrivée d'Arthur pour 30 millions et qui fait déjà l'unanimité.

Au-delà de ces quelques coups, toutefois essentiels au bon fonctionnement de l'effectif tout au long de la saison, Abidal a su flairer quelques bons coups et répondre aux besoins pressants du Barça avec l'arrivée en prêt de Murillo, De Ligt n'étant pas encore disponible pour une arrivée cet hiver.

En plus, Arturo Vidal est venu renforcer le milieu de terrain à moindre coût pour un joueur de son envergure et Malcom, venu tout droit de la Ligue 1, complète aujourd'hui la ligne d'attaque du Barça malgré la confiance limitée de Valverde.

Une gestion économique efficace

Cependant, le directeur sportif français se trouve être très efficace aussi dans le domaine des ventes. Ainsi, le Barça a pu se débarrasser de nombreux indésirables tels que André Gomes, Lucas Digne, Deulofeu, Alex Vidal, Mina ou encore Alcacer et Turan.

En tout, le Barça a vendu pour plus de 50 millions cet été, sans compter le départ de Paulinho pour 50 autres millions payés cet hiver !

A noter que certains départs ont laissé quelques postes vacants, notamment celui de Lucas Digne qui laisse Jordi Alba orphelin d'un remplaçant autre que certains jeunes de la Masia.

Le Barça n'a donc perdu que très peu d'argent si l'on compare aux mercatos des saisons précédentes et peut même se targuer d'avoir fait de belles économies au niveau des salaires.

Abidal fait aussi confiance à la Masia avec les reprises de prêt de Rafinha, Munir ou encore Samper, qui comblent aussi les derniers départs tout en faisant perdurer la tradition de formation au FC Barcelone. De plus, les très bons résultats sportifs du Barça ne font qu'appuyer la réussite du Français en tant que dirigeant, en espérant du coté catalan que son travail puisse encore longtemps porter ses fruits.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite