Emiliano Sala était transféré à Cardiff City, un club évoluant dans le championnat anglais, après plus de trois saisons passées sur la pelouse du FC Nantes. L'attaquant argentin s'est dirigé le lundi soir à l'aéroport de Nantes, où il s'est embarqué dans un avion privé, un Piper Malibou direction Cardiff, son nouveau club. Depuis la nuit de lundi, la famille, les amis, et les proches de Sala n'ont aucune nouvelle du joueur qui partait au Pays de Galles.

L'avion dans lequel se trouvait l'ex joueur du FC Nantes a perdu le contact avec le contrôle aérien vers 20 heures lundi. L'avion devait atterrir vers 21 heures mais ne s'est jamais posé sur la piste d'atterrissage du terrain d'aviation. Les gardes-côtes de Guernesey ont été alertés à 20h23 qu'un avion léger avait disparu des radars à environ 15 kilomètres au nord-ouest de l'île d'Aurigny.

Une énorme opération de secours composée de deux hélicoptères et de bateaux a été lancée aux alentours où l'avion a disparu des radars du contrôle aérien, depuis Saint-Peter Port, une ville de Guernesey, pour tenter de retrouver le joueur perdu.

L'opération de secours a commencé tôt dans la journée de mardi, elle a eu lieu malgré le mauvais temps qu'il faisait mais en vain, les équipes de secours n'ont rien trouvé. Elle a ensuite continué dans la journée de mercredi, mais les recherches se sont montrées infructueuses. Enfin dans la journée de jeudi, les équipes de recherches présentes sur place ont décidé d'arrêter l'opération de secours, jugeant qu'il n'y avait plus de chance de retrouver Emiliano Sala vivant.

Les derniers mots glaçants du joueur prononcés à bord de l'avion

Quelques minutes avant le décollage de l'avion qui le transportait vers Cardiff, Emiliano Sala a pu envoyer un message vocal à ses proches sur la messagerie WhatsApp. Il décrivait le piètre état dont se trouvait le petit avion touristique qui partait à Cardiff. Il disait que si dans une heure et demi nous n'avions plus de ses nouvelles, il ne savait pas si on lui enverrait des gens pour le rechercher, il a dit qu'on risquait de ne pas le retrouver. Il a terminé son message en s'adressant à son père, en lui disant qu'il avait peur.

Une famille émue et un père désespéré

La famille du joueur est choquée et attristée après la disparition de leur proche. Le père du joueur a réagi le mardi 22 janvier 2019 dans un média argentin en disant qu'il était désespéré. Il a rajouté qu'il ne savait pas ce qu'il allait arriver tout en poursuivant qu'il espérait des bonnes nouvelles.

Jeudi, après l'abandon des recherches, la famille du joueur et le père ont imploré la police de poursuivre les recherches interrompues de leur fils, espérant au fond d'eux qu'Emiliano Sala soit toujours vivant.

Le monde du football attristé et choqué

Les joueurs, les fans, les entraîneurs, les clubs et les dirigeants de Football ont tous manifesté leur tristesse et leur abattement après la tragique disparition de l'avion qui transportait l'ex joueur de Nantes.

Beaucoup de messages de soutien et d'hommage ont été émis sur Twitter par les différents acteurs du monde du foot à l'encontre du joueur pour lui montrer leur soutien.

Parmi ces messages de soutien, on peut citer celui du président du club de Nantes Waldemar Kita, déclarant le mardi 22 janvier 2019 qu'il n'était au courant de rien. Il disait qu'il venait d'apprendre la nouvelle par des journalistes, qu'ils lui ont dit qu'un avion parti de Nantes le lundi soir et qui transportait le joueur avait disparu des radars.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite