Contrairement à ce que l’on pourrait croire, très peu d’athlètes arrivent à vivre correctement de leur sport, qui devient pourtant souvent leur métier.

Tutoyer les podiums [VIDEO]de l’événement sportif le plus important du monde représente en effet bien souvent un investissement conséquent, non seulement en temps, mais aussi en frais relatifs à la location d’installations sportives ou de matériels de qualité.

La préparation pour atteindre un niveau olympique revient très chère

Il faut compter les frais inhérents aux déplacements réguliers des sportifs pour participer à différents tournois et compétitions, en vue de se qualifier pour les Jeux Olympiques.

Il existe également des frais de participation pour être titularisé dans l’équipe nationale, et pouvoir à ce titre représenter son pays en tant qu’athlète olympique.

Faire partie de l’élite mondiale représente donc parfois de très gros sacrifices pour ceux qui y aspirent. La majorité de ces athlètes s'entraînent jusqu’à 4 h par jour et 6 jours sur 7 pour parvenir à atteindre ce niveau. Dans ces conditions, où et comment trouver les sommes nécessaires à l’accomplissement de leurs rêves ?

Le gouvernement finance certains athlètes

D’abord, il existe une aide gouvernementale, dont le montant varie selon le classement mondial de celui qui en bénéficie.

Le gouvernement semble préférer soutenir ceux qui sont déjà médaillés plutôt que les nouveaux arrivants dans la compétition.

Le Canadian Olympic Committee a également l’habitude de récompenser les médailles, par des sommes pouvant atteindre 20 000 $ pour un médaillé d’or, 15 000 $ pour une médaille d’argent, et 10 000 $ pour une médaille de bronze.

Et les autres ?

Pour les autres, ceux qui ne font pas partie des meilleurs au monde, il est donc plus difficile de vivre de ces aides. Les moins bien classés sont donc parfois obligés de trouver un emploi.

Près de la moitié des athlètes canadiens ont un emploi, au minimum à mi-temps, pour compléter leurs revenus.

De nombreuses campagnes de subventions sur internet fleurissent également et semblent rencontrer un certain succès, permettant à certains d'être sponsorisés plus facilement et de façons plus transparente et indépendante, loin des contrats de sponsoring avec de grandes marques qui les laisseraient peut-être moins libres. Cela permet également aux supporters de s'investir de plus près auprès de leurs sportifs préférés.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite