Originaire d'Afrique du Nord, la plante que l'on retrouve dans nos cosmétiques est aujourd'hui principalement cultivée au Mexique. Elle aime les climats arides à semi-arides, et s'est remarquablement bien adaptée à des conditions de vie qu'on imagine pourtant difficiles.

Pour résister au manque d'eau, la structure moléculaire des feuilles de l'aloe vera a évolué pour retenir un maximum d'eau. C'est d'ailleurs ce qui la rend si hydratante, en plus de tous les autres pouvoirs qu'on lui attribue.

L'aloe vera, une plante aux grands pouvoirs

La pulpe d'aloe vera est, en effet, connue depuis des millénaires pour ses vertus antifongiques et antibactériennes. Elle a également un fort pouvoir cicatrisant, et peut être appliquée sur les plaies, les brûlures ou encore l'acné sans hésiter.

Publicité

On la retrouve aujourd'hui dans une multitude de gammes de produits hydratants pour les cheveux, le visage, le corps … Veillez à bien vérifier la composition de vos produits, et acheter le gel le plus pur possible.

L'Aloe Vera est une plante d'intérieur très facile d'entretien. Originaire des déserts, elle ne craint ni la soif ni la chaleur, au contraire. Pour la faire prospérer, mieux vaut ne pas la surprotéger du soleil ou trop l'arroser.

Plante aux 1000 vertus, il est intéressant d'en posséder au moins une à la maison, Elle contribue à dépolluer l'air ambiant, en absorbant également le benzène et le toluène, en plus d'absorber une quantité non-négligeable de monoxyde de carbone. De plus, si l'on possède une ou plusieurs plantes en bonne santé à la maison, il est assez facile d'en extraire son propre gel.

L'aloe vera maison

Pour récupérer le gel de son aloe vera, il convient d'abord de découper une des feuilles à l'extérieur de la plante, car ce sont les plus matures.

La peau verte et épaisse qui recouvre la feuille contient une sève légèrement toxique qu'il convient d'éplucher avec soin.

On découpe ensuite la pulpe avant de la mixer, afin d'obtenir une mixture épaisse que l'on tamisera ensuite. Cette opération prend du temps, car le gel est très gluant et s'écoule lentement ! Pour assurer une meilleure conservation, on peut ajouter quelques gouttes de vitamine E à la préparation.

Publicité

Si on compte consommer son Aloe Vera, il est important de ne pas utiliser d'engrais ou de pesticides non-bio voire de ne pas en utiliser du tout. On peut aujourd'hui facilement trouver ces plantes, soit en pots chez votre fleuriste ou dans une jardinerie pour une vingtaine d'euros, ou en feuille dans les grandes surfaces ou magasins bio.