Il est l'une, si ce n'est LA révélation du Football du football africain de ces dernières saisons. Par ses statistiques en club avec le Tout-Puissant Mazembe où il fut sacré meilleur buteur pour l'exercice 2019/2020 du championnat de République Démocratique du Congo avec 24 réalisations (12 buts pour la saison en cours, auxquels s'ajoutent ses 7 en Ligue des Champions, dont trois doublés en dix matches, amenant son total personnel à 14 buts en 30 matches dans cette compétition), Jackson Muleka aura forcément fait parler de lui et attiré l'attention des recruteurs européens toujours à l'affût quand il s'agit de dénicher la nouvelle perle du football africain.

Le Samuel Eto'o congolais?

Attaquant complet, avec un sens inné du but, le jeune prodige de 20 ans peut légitimement espérer une carrière à la hauteur de son illustre prédécesseur camerounais avec lequel son profil peut autoriser la comparaison pour peu qu'il confirme au plus haut niveau. À son âge il est vrai Eto'o avait déjà rejoint l'Espagne depuis longtemps (il signe son premier contrat avec le Real Madrid en 1996 à l'âge de quinze ans) mais avait aussi dû, pour confirmer les espoirs placés en son talent, évoluer quelques saisons en seconde division ou sous les couleurs de clubs du ventre mou de la Primera Liga.

L'OM en pole position, mais...

"L'objectif, c'est d'aller en Europe". Cette déclaration de Jackson Muleka dans une interview accordée récemment au média sportif congolais Leopard Leader Foot semblant signifier de manière irrévocable une fin de non-recevoir aux appels du club égyptien d'Al-Alhy, les dirigeants des "Corbeaux" (surnom de l'équipe du TP Mazembe) ne semblant pas enclins, en plus de devoir se séparer de leur pépite offensive, à la voir partir renforcer l'effectif d'un concurrent direct à la suprématie continentale.

En Europe, le premier club a être venu concrètement au renseignement fut le RC Lens, fraîchement promus en Ligue 1, mais les dirigeants artésiens furent vite échaudés par le montant des indemnités demandées par le club congolais pour libérer son attaquant vedette. Marseille semble donc le prétendant le plus sérieux pour concrétiser le transfert du jeune international congolais (4 sélections, 1 but), d'autant plus qu'un partenariat serait au point d'être finalisé avec le TP Mazembe, mais devra semble-t-il batailler ferme avant signature officiel d'un contrat lui attachant les services du serial-buteur congolais, l'agent de Muleka ayant affirmé dans une interview accordée à African Foot HQ avoir eu "d'autres contacts avec des clubs belges comme Anderlecht et Standard de Liège" et certaines sources évoquent un intérêt venant de clubs turques.

Un Mariage de raison

La LFP ayant décrété l'ouverture officielle du mercato estival pour le 8 juin, nous ne pouvons à l'heure actuelle que nous perdre en conjectures il est vrai. Cependant la venue de de Muleka à Marseille aurait des airs de mariage de raison. Le club phocéen renouant avec la Champion's League la saison prochaine, où ses prestations lors de ses dernières participations sont loins de faire honneur à son statut de seul club français cette compétition, se doit de renforcer son secteur offensif qui a souvent montré ses limites la saison dernière en prévisions des joutes européennes.

Quant à Muleka, se serait pour lui le contexte idéal pour montrer qu'il a la carrure nécessaire pour évoluer au plus haut niveau européen et marcher dans les pas d'un autre géant du foot africain, un certain Didier Drogba, à qui il aura suffit d'une seule saison (2003-04, 55 matches, 34 buts), pour entrer à tout jamais au panthéon des légendes olympiennes...

Suivez la page OM
Suivez
Suivez la page Mercato
Suivez
Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!