Pendant que le président Aulas se bat avec l'énergie du désespoir pour obtenir la reprise du championnat de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais et particulièrement la dernière pépite issue de son centre de formation, le milieu international espoir Houssem Aouar ( 16 sélections, 4 buts ) sont ces derniers jours sous les feux de l'actualité pour le prologue ce qui pourrait être LE feuilleton du Mercato estival hexagonal.

OL: Vendre ou périr !

L'arrêt des championnats professionnels n'auront pas eu que des conséquences sportives pour le club rhodanien et la non-qualification pour une compétition continentale devrait logiquement inciter Jean-Michel Aulas à vendre ses joueurs les plus côtés afin de préserver l'équilibre budgétaire.

Outre Moussa Dembélé ou Menphis Depay qui pourrait en effet ne plus évoluer chez les Gones la saison prochaine, il est évident que le joueur de l'effectif lyonnais suscitant le plus de convoitises est incontestablement Houssem Aouar, selon les informations diffusées par France Football jeudi 3 juin.

Parmi les clubs ayant montré le plus d'intérêt pour le jeune numéro 8, il semble que la Juventus Turin soit la plus déterminée à s'offrir les services de celui qui a disputé son premier match professionnel en 2017 (en Europa League face à l'AZ Alkmaar, victoire 4-1) et sous contrat avec l'Olympique Lyonnais jusqu'en 2023.

Manchester City un temps pressenti finalement éconduit.

"C'est un très bon joueur, incroyable, on parle beaucoup de Ndombélé, mais il a beaucoup de mouvement, est très calme, il a une bonne vision", c'est en ces termes élogieux que s'exprima Pep Guardiola en novembre 2018 au micro de RMC Sport au sujet d'Aouar après que son équipe ait dû concédé le nul (2-2) au Groupama stadium pour le compte de la 5e journée de la phase de groupe de la Champion's League.

Depuis il semblerait que l'entraîneur catalan ait fait son possible en coulisse pour que le lyonnais rejoigne l'effectif des Citizens et l'affaire semblait sur de bons rails. Mais l'exclusion pour deux saisons de Manchester City des compétitions européennes pour cause de non-respect du fair-play financier aurait finalement inversé la tendance au profit des "bianconeri" de Turin.

Pour Domenech, Aouar n'est pas encore prêt pour le top niveau européen.

Ces spéculations de transferts alors même que le mercato n'a même encore légalement débuté ne sont pas au goût de tout le monde, en effet Raymond Domenech, ancien sélectionneur des bleus (2004-2010), joueur (1960-1977) et entraîneur (1988-1993) de l'Olympique Lyonnais tient à tempérer les espoirs placés dans la capacité d'Aouar a se montrer régulier dans ses performances a déclaré dans les colonnes de l'Équipe : "Il est capable de trucs extraordinaires, mais il a des creux qui sont importants dans certaines périodes des matches.

C'est ce qui fait que dans un grand club, il aura du mal parce qu'on ne lui permettra pas d'être une fois oui une fois non. C'est pour ça que j'ai un petit doute. Il devra être dans l'excellence à chaque match et pour l'instant, il ne l'a pas montré sur une longue période."

Une chose est sûre, c'est qu'avec un Jean-Michel Aulas qui a déclaré qu' Aouar ne partirait pas pour une offre en-dessous de 50 M€, et le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi qui ne serait selon certaines sources pas insensible au talent du jeune milieu lyonnais, le mercato estivale ne devrait pas être calme sur les bords du Rhône.

Suivez la page Mercato
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!