Après une altercation chaude et verbale avec son entraîneur Thierry Laurey, Kevin Zohi a été viré de l'entraînement ce mercredi 23 septembre au matin. A quelques jours du déplacement du côté de Monaco (qui a fermé son parcage visiteur), ce n'est pas une bonne nouvelle d'autant plus que Dimitri Liénard et Majeed Waris, eux, sont malades. Retour sur les événements du jour.

Thierry Laurey renvoie Kevin Zohi de l'entraînement

Ce mercredi 23 septembre a eu lieu un événement assez rare pour être souligné : l'entraîneur du Racing Club de Strasbourg a viré un joueur de son entraînement. En effet, Kevin Zohi qui était titulaire il y a deux rencontres lors de la défaite face à l'AS Saint-Etienne, mais qui avait été laissé sur le banc ce dimanche, est monté dans les tours avec Thierry Laurey lors d'un exercice d'opposition sur le demi-terrain d'entraînement.

L’altercation verbale a certes été courte mais elle a été tellement intense qu'elle a poussé l'entraîneur du RCS à renvoyer le joueur dans les vestiaires. Nos confrères des DNA ont pris le temps de demander au coordinateur sportif ce qu'il s'était réellement passé, mais il n'a pas voulu dramatiser. En effet, Kader Mangane affirme qu'il ne fallait pas en faire une montagne et que ce genre de choses arrivait régulièrement dans la vie d'un groupe. Une façon d'éviter de mettre de l'huile sur le feu.

Des nouvelles du groupe

Concernant les forces en présence lors de l'entraînement, nous pouvons souligner les absences de Dimitri Liénard et celle de Majeed Waris. D'après le coordinateur sportif, les deux joueurs sont un peu malades et ne veulent donc pas prendre de risques pour leurs coéquipiers.

Kader Mangane précise tout de même que la maladie n'a rien à voir avec le Coronavirus. Adrien Lebeau ainsi que Mahamé Siby de leurs côtés, sont de retour de blessure et ont pris part normalement à l'opposition du jour.

Enfin du côté des transferts, nous pouvons vous donner quelques informations également.

En effet, le Racing Club de Strasbourg a ciblé un attaquant de Ligue 2 : Moussa Konaté. Ce dernier, qui joue actuellement du côté d'Amiens, possède un bon de sortie. Recruté en 2017 en provenance du FC Sion (Suisse) contre 3,5 millions d’euros, si le club alsacien veut vraiment le joueur, il va falloir mettre environ 4 millions d'euros.

Dans le sens des départs, il y aura un duel à 4 pour Mohamed Simakan. Après le Milan AC, l'Atalanta et le Stade Rennais, c'est au tour de l'Olympique Lyonnais de s'intéresser au défenseur de Strasbourg. Le club français est prêt à faire une offre de 16 millions d'euros pour remplacer un des défenseurs qui sont en partance. Reste à savoir ce que décide de répondre le club alsacien.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!