C'est l'affaire qui secoue le monde du journalisme sportif. Depuis la diffusion sur Canal+ du reportage réalisé par Marie Portolano intitulé "Je ne suis pas une sal**e, je suis journaliste", les réactions se multiplient. Ce documentaire sur le sexisme et la place de la femme dans le milieu du journalisme sportif, a suscité de vives réactions au point de créer un véritable buzz. L'objectif initial du documentaire était de libérer la parole et d'attaquer le système de pensée, sans pour autant cibler des hommes en particulier. Pourtant, depuis sa diffusion, un seul nom apparaît de partout : celui de Pierre Ménès.

Le documentaire fait des révélations qui accablent Ménès et Canal+

Dans les heures qui ont suivi la diffusion de « Je ne suis pas une sal*** » , le site internet « Les Jours » a révélé une information de taille concernant la réalisation du documentaire. D'après le site, Canal+, chaîne sur laquelle le doc a été diffusé, aurait censuré le documentaire et exigé le retrait des séquences où Pierre Ménès son chroniqueur star, était confronté aux accusations d'atteintes sexuelles commises sur deux journalistes. Le site révèle qu'en 2016, à la fin d'une émission du "Canal Football Club", Ménès aurait soulevé la jupe de Portolano avant de lui attraper les fesses, hors antenne mais face au public. L'autre affaire concerne sa consœur Isabelle Moreau, embrassée de force sur la bouche par Ménès pour la centième du CFC en 2011.

En ce sens, la protection de la chaîne, si elle s'avère véritable, poserait problème. Quoi qu'il en soit, cette annonce a ulcéré beaucoup de monde sur les réseaux sociaux, faisant ainsi resurgir plusieurs tweets déplacés de Pierre Ménès. Les réactions sont telles que le hashtag #PierreMenesOut est rapidement apparu en Top Tweets avec près de 30.000 réactions sur le sujet réclamant le licenciement du chroniqueur de Canal+.

  • "Une chaîne qui couvre un agresseur sexuel, mais qui fait virer tout ceux qui ont osé soutenir un sketch qui a déplu au patron. Voilà ce que devient Canal +"

  • "Chez CanalPlus, on ne peut pas faire un sketch parodiant l'heure des pros sans se faire virer, mais on peut agresser des femmes avec le soutien de sa direction"

  • "Vous allez voir que même avec cette vague médiatique dénonçant le gros porc qu'est Pierre Menes, il n'aura ni excuse à faire, ni rien, et Canal + le protégera. Certains sont tombés pour moins que ça, alors que lui, les preuves ne manquent pas"

Face à cette affaire, Ménès contraint de s'exprimer

Le chroniqueur David Barbet a annoncé sur son compte Twitter que Pierre Ménès prendra la parole ce soir en réaction aux informations parues dans les médias le concernant.

Cette prise de parole se fera sur la chaîne C8 dans l'émission TPMP (Touche Pas à Mon Poste) présentée par Cyril Hanouna. La chaîne a d'ailleurs annoncé la diffusion des scènes coupées au montage par Canal+.

Suivez la page Football
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!